Nouvelles recettes

10 règles pour dîner au restaurant avec des amis

10 règles pour dîner au restaurant avec des amis

Il n'y a rien de plus social que de dîner avec d'autres. De beaux restaurants avec une ambiance, des plats délicieux et du vin sont tous réunis pour constituer un moyen des plus agréables et agréables de se retrouver en famille, de recevoir des amis ou même de mener des affaires lors d'un "déjeuner de travail". Rompre le pain avec les autres peut réduire l'avantage des réunions, tout en offrant le forum idéal pour mener à bien les affaires.

Cliquez ici pour le diaporama des 10 règles pour dîner au restaurant avec des amis.

Quel que soit votre âge ou la compagnie avec laquelle vous dînez, les bonnes manières à table jouent un rôle important pour faire bonne impression. En ces temps de haute technologie et avec l'explosion de la socialisation virtuelle, il semble qu'un sous-produit malheureux soit la disparition des grâces et des manières sociales, le plus frappant lorsqu'il s'agit de dîner au restaurant, rendant les règles d'étiquette susceptibles de se perdre dans le remaniement de la technologie.

De nos jours, plutôt que de rencontrer un ami pour le dîner, on peut tout aussi bien remplacer le dessus de table par un ordinateur portable, en abandonnant les bonnes manières au hasard et, à toutes fins utiles, en buvant et en dînant en pyjama à pieds. Des sessions Skype impromptues assises à vos propres tables de cuisine respectives, armées de souris d'ordinateur en duel et de fourchettes en plastique font l'affaire pour certains.

Mais le font-ils vraiment ?

Le fait est que même si certains rituels et règles sont devenus obsolètes, manger au restaurant ne le sera jamais. Alors amateurs de bonnes manières, pas de soucis. Il y a en effet de bonnes nouvelles.

Visiter un restaurant nous donne toujours une excuse littéralement délicieuse pour mettre nos bonnes manières en avant (ou en avant, pour ainsi dire), enlever le pantalon de survêtement et enfiler le Ritz. Bien qu'une grande partie des règles d'étiquette de l'étalon-or (les filles roses!) aient été ignorées, il existe encore des règles persistantes et irréductibles en vigueur. Pour mémoire, ces règles s'appliquent à tous les niveaux, quel que soit votre âge, votre stade de vie ou votre appétit !

Cliquez ici pour le diaporama des 10 règles pour dîner au restaurant avec des amis.


Quelle est l'histoire avec les restaurants en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19 ?

Les restaurateurs en Irlande peuvent rouvrir depuis le 29 juin, alors de quoi se plaignent-ils maintenant ?

À partir de lundi, en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19, tous les restaurants et pubs qui servent de la nourriture devront fermer à 23h. La Restaurants Association of Ireland (RAI) a qualifié la décision de "bizarre et inattendue", et affirme qu'elle met en danger des dizaines de milliers d'emplois.

Ah, 23h, ce n'est pas si mal. Nous allons simplement commander une autre bouteille de vin et prendre notre temps.

Ce n'est pas comme ça que ça marche. Le tánaiste Leo Varadkar a confirmé que « les clients devraient quitter les lieux avant 23 heures ». Cela signifie les dernières commandes à la cuisine avant 21h15 si les convives doivent passer les 105 minutes qui leur sont allouées à table avant la date limite de 23h.

Puis-je rester aussi longtemps que je le souhaite si je commande à manger et à boire ?

Les directives pour la réouverture des restaurants, cafés et pubs qui servent de la nourriture, publiées par Fáilte Ireland, stipulent que « une distance physique de 2 mètres doit être maintenue. Cependant, si cela n'est pas possible, cela peut être réduit à 1 m dans des environnements contrôlés », à condition de prendre certaines précautions. Celles-ci incluent la mise à disposition de plages horaires pré-réservées, avec un maximum de 105 minutes autorisées aux tables, suivies de 15 minutes pour que le personnel désinfecte la zone avant que les prochains invités ne soient assis. Pour l'anecdote, cependant, les restaurants qui ne sont pas occupés ont mis du temps à déplacer les convives.

Dois-je avoir une réservation ou puis-je simplement entrer et manger?

Les directives de réouverture demandent aux restaurants d'« encourager les réservations plutôt que les visites sans rendez-vous ». Cependant dans la pratique, s'il y a une table libre, il y a de fortes chances que vous l'obteniez. Le restaurant est obligé de prendre les coordonnées d'une personne dans le dîner de fête, et de les conserver pendant un mois, à des fins de recherche de contacts.

Le délai s'applique-t-il à tous les restaurants et gastrobars ?

Non, les directives précisent que "la pré-réservation et les créneaux horaires limités à 105 minutes ne sont pas obligatoires si une distance physique de 2 mètres est strictement respectée". Cela signifie que les restaurants (principalement haut de gamme) dotés d'un espace suffisant peuvent fonctionner en dehors de cette règle particulière. Mais ils devront se conformer à la fermeture de 23h.

Mais mon restaurant préféré est minuscule. Que signifie la réglementation pour eux ?

Opérer selon les consignes, c'est maintenir un espace d'au moins 1 m entre les tables, mais aussi entre les clients assis qui ne sont pas du même foyer (attention : foyer, pas groupe d'amis). Pour la plupart des restaurateurs, cela s'est traduit par une réduction considérable du nombre de sièges utilisés et l'extension des heures d'ouverture afin de maximiser les revenus potentiels.

Est-ce pour cela que mon joint de quartier prend maintenant les commandes bien plus tard qu'auparavant ?

Oui. Garder la cuisine ouverte tard pour accueillir une deuxième ou même une troisième séance a été une bouée de sauvetage pour les restaurateurs confrontés à des restrictions sur leur plan d'étage. L'ordre de fermeture de 23 heures empêchera désormais cela.

Mais les restaurateurs ne disent-ils pas que les affaires sont mauvaises de toute façon ? Alors pourquoi auraient-ils besoin d'une ouverture tardive pour des séances supplémentaires ?

Oui et non. Les restaurants des centres-villes, en particulier à Dublin, sont durement touchés, sans entreprises ni touristes. De plus, les habitants des banlieues ont hésité à se rendre en ville pour un créneau de 105 minutes dans un restaurant, sans aucun endroit ouvert pour prendre un verre avant ou après le dîner. Dans les banlieues et les zones touristiques, cependant, il y a des rapports que les affaires reprennent et que les restaurants de quartier se portent bien.

Mais certains pubs sont ouverts. Quelle est l'histoire là-bas?

Les pubs qui servent de la nourriture sont autorisés à ouvrir, tant qu'ils suivent les directives de Fáilte Ireland, qui incluent la vente d'un "repas substantiel", "pour lequel il serait raisonnable de facturer au moins 9 €", à toute personne commandant des boissons alcoolisées. Les ailes de poulet et les toasts semblent être le «repas substantiel» de choix pour beaucoup.

Cela ressemble à beaucoup de règles à suivre, que se passe-t-il si les restaurateurs refusent de se conformer aux directives ?

"Le non-respect peut entraîner la fermeture d'une entreprise", selon les directives opérationnelles de Fáilte Ireland, qui ont été élaborées en collaboration avec le Health Service Executive, le Health Protection Surveillance Centre et la Food Safety Authority of Ireland. L'Autorité de santé et de sécurité est l'organisme de conformité et a le pouvoir d'agir lorsqu'il s'avère que les entreprises ne respectent pas le protocole de retour au travail en toute sécurité.


Quelle est l'histoire avec les restaurants en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19 ?

Les restaurateurs en Irlande peuvent rouvrir depuis le 29 juin, alors de quoi se plaignent-ils maintenant ?

À partir de lundi, en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19, tous les restaurants et pubs qui servent de la nourriture devront fermer à 23h. La Restaurants Association of Ireland (RAI) a qualifié la décision de "bizarre et inattendue", et affirme qu'elle met en danger des dizaines de milliers d'emplois.

Ah, 23h, ce n'est pas si mal. Nous allons simplement commander une autre bouteille de vin et prendre notre temps.

Ce n'est pas comme ça que ça marche. Le tánaiste Leo Varadkar a confirmé que « les clients devraient quitter les lieux avant 23 heures ». Cela signifie les dernières commandes à la cuisine avant 21h15 si les convives doivent passer les 105 minutes qui leur sont allouées à table avant la date limite de 23h.

Puis-je rester aussi longtemps que je le souhaite si je commande à manger et à boire ?

Les directives pour la réouverture des restaurants, cafés et pubs qui servent de la nourriture, publiées par Fáilte Ireland, stipulent que « une distance physique de 2 mètres doit être maintenue. Cependant, si cela n'est pas possible, cela peut être réduit à 1 m dans des environnements contrôlés », à condition de prendre certaines précautions. Celles-ci incluent la mise à disposition de plages horaires pré-réservées, avec un maximum de 105 minutes autorisées aux tables, suivies de 15 minutes pour que le personnel désinfecte la zone avant que les prochains invités ne soient assis. Pour l'anecdote, cependant, les restaurants qui ne sont pas occupés ont mis du temps à déplacer les convives.

Dois-je avoir une réservation ou puis-je simplement entrer et manger?

Les directives de réouverture demandent aux restaurants d'« encourager les réservations plutôt que les visites sans rendez-vous ». Cependant dans la pratique, s'il y a une table libre, il y a de fortes chances que vous l'obteniez. Le restaurant est obligé de prendre les coordonnées d'une personne dans le dîner de fête, et de les conserver pendant un mois, à des fins de recherche de contacts.

Le délai s'applique-t-il à tous les restaurants et gastrobars ?

Non, les directives précisent que "la pré-réservation et les créneaux horaires limités à 105 minutes ne sont pas obligatoires si une distance physique de 2 mètres est strictement respectée". Cela signifie que les restaurants (principalement haut de gamme) dotés d'un espace suffisant peuvent fonctionner en dehors de cette règle particulière. Mais ils devront se conformer à la fermeture de 23h.

Mais mon restaurant préféré est minuscule. Que signifie la réglementation pour eux ?

Opérer selon les consignes, c'est maintenir un espace d'au moins 1 m entre les tables, mais aussi entre les clients assis qui ne sont pas du même foyer (attention : foyer, pas groupe d'amis). Pour la plupart des restaurateurs, cela s'est traduit par une réduction considérable du nombre de sièges utilisés et l'extension des heures d'ouverture afin de maximiser les revenus potentiels.

Est-ce pour cela que mon joint de quartier prend maintenant les commandes bien plus tard qu'auparavant ?

Oui. Garder la cuisine ouverte tard pour accueillir une deuxième ou même une troisième séance a été une bouée de sauvetage pour les restaurateurs confrontés à des restrictions sur leur plan d'étage. L'ordre de fermeture de 23 heures empêchera désormais cela.

Mais les restaurateurs ne disent-ils pas que les affaires sont mauvaises de toute façon ? Alors pourquoi auraient-ils besoin d'une ouverture tardive pour des séances supplémentaires ?

Oui et non. Les restaurants des centres-villes, en particulier à Dublin, sont durement touchés, sans entreprises ni touristes. De plus, les habitants des banlieues ont hésité à se rendre en ville pour un créneau de 105 minutes dans un restaurant, sans aucun endroit ouvert pour prendre un verre avant ou après le dîner. Dans les banlieues et les zones touristiques, cependant, il y a des rapports que les affaires reprennent et que les restaurants de quartier se portent bien.

Mais certains pubs sont ouverts. Quelle est l'histoire là-bas?

Les pubs qui servent de la nourriture sont autorisés à ouvrir, tant qu'ils suivent les directives de Fáilte Ireland, qui incluent la vente d'un "repas substantiel", "pour lequel il serait raisonnable de facturer au moins 9 €", à toute personne commandant des boissons alcoolisées. Les ailes de poulet et les toasts semblent être le «repas substantiel» de choix pour beaucoup.

Cela ressemble à beaucoup de règles à suivre, que se passe-t-il si les restaurateurs refusent de se conformer aux directives ?

"Le non-respect peut entraîner la fermeture d'une entreprise", selon les directives opérationnelles de Fáilte Ireland, qui ont été élaborées en collaboration avec le Health Service Executive, le Health Protection Surveillance Centre et la Food Safety Authority of Ireland. L'Autorité de santé et de sécurité est l'organisme de conformité et a le pouvoir d'agir lorsqu'il s'avère que les entreprises ne respectent pas le protocole de retour au travail en toute sécurité.


Quelle est l'histoire avec les restaurants en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19 ?

Les restaurateurs en Irlande peuvent rouvrir depuis le 29 juin, alors de quoi se plaignent-ils maintenant ?

À partir de lundi, en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19, tous les restaurants et pubs qui servent de la nourriture devront fermer à 23h. La Restaurants Association of Ireland (RAI) a qualifié la décision de "bizarre et inattendue", et affirme qu'elle met en danger des dizaines de milliers d'emplois.

Ah, 23h, ce n'est pas si mal. Nous allons simplement commander une autre bouteille de vin et prendre notre temps.

Ce n'est pas comme ça que ça marche. Le tánaiste Leo Varadkar a confirmé que « les clients devraient quitter les lieux avant 23 heures ». Cela signifie les dernières commandes à la cuisine avant 21h15 si les convives doivent passer les 105 minutes qui leur sont allouées à table avant la date limite de 23h.

Puis-je rester aussi longtemps que je le souhaite si je commande à manger et à boire ?

Les directives pour la réouverture des restaurants, cafés et pubs qui servent de la nourriture, publiées par Fáilte Ireland, stipulent que « une distance physique de 2 mètres doit être maintenue. Cependant, si cela n'est pas possible, cela peut être réduit à 1 m dans des environnements contrôlés », à condition de prendre certaines précautions. Celles-ci incluent la mise à disposition de plages horaires pré-réservées, avec un maximum de 105 minutes autorisées aux tables, suivies de 15 minutes pour que le personnel désinfecte la zone avant que les prochains invités ne soient assis. Pour l'anecdote, cependant, les restaurants qui ne sont pas occupés ont mis du temps à déplacer les convives.

Dois-je avoir une réservation ou puis-je simplement entrer et manger?

Les directives de réouverture demandent aux restaurants d'« encourager les réservations plutôt que les visites sans rendez-vous ». Cependant dans la pratique, s'il y a une table libre, il y a de fortes chances que vous l'obteniez. Le restaurant est obligé de prendre les coordonnées d'une personne dans le dîner de fête, et de les conserver pendant un mois, à des fins de recherche de contacts.

Le délai s'applique-t-il à tous les restaurants et gastrobars ?

Non, les directives précisent que "la pré-réservation et les créneaux horaires limités à 105 minutes ne sont pas obligatoires si une distance physique de 2 mètres est strictement respectée". Cela signifie que les restaurants (principalement haut de gamme) dotés d'un espace suffisant peuvent fonctionner en dehors de cette règle particulière. Mais ils devront se conformer à la fermeture de 23h.

Mais mon restaurant préféré est minuscule. Que signifie la réglementation pour eux ?

Opérer selon les consignes, c'est maintenir un espace d'au moins 1 m entre les tables, mais aussi entre les clients assis qui ne sont pas du même foyer (attention : foyer, pas groupe d'amis). Pour la plupart des restaurateurs, cela s'est traduit par une réduction considérable du nombre de sièges utilisés et l'extension des heures d'ouverture afin de maximiser les revenus potentiels.

Est-ce pour cela que mon joint de quartier prend maintenant les commandes bien plus tard qu'auparavant ?

Oui. Garder la cuisine ouverte tard pour accueillir une deuxième ou même une troisième séance a été une bouée de sauvetage pour les restaurateurs confrontés à des restrictions sur leur plan d'étage. L'ordre de fermeture de 23 heures empêchera désormais cela.

Mais les restaurateurs ne disent-ils pas que les affaires sont mauvaises de toute façon ? Alors pourquoi auraient-ils besoin d'une ouverture tardive pour des séances supplémentaires ?

Oui et non. Les restaurants des centres-villes, en particulier à Dublin, sont durement touchés, sans entreprises ni touristes. De plus, les habitants des banlieues ont hésité à se rendre en ville pour un créneau de 105 minutes dans un restaurant, sans aucun endroit ouvert pour prendre un verre avant ou après le dîner. Dans les banlieues et les zones touristiques, cependant, il y a des rapports que les affaires reprennent et que les restaurants de quartier se portent bien.

Mais certains pubs sont ouverts. Quelle est l'histoire là-bas?

Les pubs qui servent de la nourriture sont autorisés à ouvrir, tant qu'ils suivent les directives de Fáilte Ireland, qui incluent la vente d'un "repas substantiel", "pour lequel il serait raisonnable de facturer au moins 9 €", à toute personne commandant des boissons alcoolisées. Les ailes de poulet et les toasts semblent être le «repas substantiel» de choix pour beaucoup.

Cela ressemble à beaucoup de règles à suivre, que se passe-t-il si les restaurateurs refusent de se conformer aux directives ?

"Le non-respect peut entraîner la fermeture d'une entreprise", selon les directives opérationnelles de Fáilte Ireland, qui ont été élaborées en collaboration avec le Health Service Executive, le Health Protection Surveillance Centre et la Food Safety Authority of Ireland. L'Autorité de santé et de sécurité est l'organisme de conformité et a le pouvoir d'agir lorsqu'il s'avère que les entreprises ne respectent pas le protocole de retour au travail en toute sécurité.


Quelle est l'histoire avec les restaurants en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19 ?

Les restaurateurs en Irlande peuvent rouvrir depuis le 29 juin, alors de quoi se plaignent-ils maintenant ?

À partir de lundi, en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19, tous les restaurants et pubs qui servent de la nourriture devront fermer à 23h. La Restaurants Association of Ireland (RAI) a qualifié la décision de "bizarre et inattendue", et affirme qu'elle met en danger des dizaines de milliers d'emplois.

Ah, 23h, ce n'est pas si mal. Nous allons simplement commander une autre bouteille de vin et prendre notre temps.

Ce n'est pas comme ça que ça marche. Le tánaiste Leo Varadkar a confirmé que « les clients devraient quitter les lieux avant 23 heures ». Cela signifie les dernières commandes à la cuisine avant 21h15 si les convives doivent passer les 105 minutes qui leur sont allouées à table avant la date limite de 23h.

Puis-je rester aussi longtemps que je le souhaite si je commande à manger et à boire ?

Les directives pour la réouverture des restaurants, cafés et pubs qui servent de la nourriture, publiées par Fáilte Ireland, stipulent que « une distance physique de 2 mètres doit être maintenue. Cependant, si cela n'est pas possible, cela peut être réduit à 1 m dans des environnements contrôlés », à condition de prendre certaines précautions. Celles-ci incluent la mise à disposition de plages horaires pré-réservées, avec un maximum de 105 minutes autorisées aux tables, suivies de 15 minutes pour que le personnel désinfecte la zone avant que les prochains invités ne soient assis. Pour l'anecdote, cependant, les restaurants qui ne sont pas occupés ont mis du temps à déplacer les convives.

Dois-je avoir une réservation ou puis-je simplement entrer et manger?

Les directives de réouverture demandent aux restaurants d'« encourager les réservations plutôt que les visites sans rendez-vous ». Cependant dans la pratique, s'il y a une table libre, il y a de fortes chances que vous l'obteniez. Le restaurant est obligé de prendre les coordonnées d'une personne dans le dîner de fête, et de les conserver pendant un mois, à des fins de recherche de contacts.

Le délai s'applique-t-il à tous les restaurants et gastrobars ?

Non, les directives précisent que "la pré-réservation et les créneaux horaires limités à 105 minutes ne sont pas obligatoires si une distance physique de 2 mètres est strictement respectée". Cela signifie que les restaurants (principalement haut de gamme) dotés d'un espace suffisant peuvent fonctionner en dehors de cette règle particulière. Mais ils devront se conformer à la fermeture de 23h.

Mais mon restaurant préféré est minuscule. Que signifie la réglementation pour eux ?

Opérer selon les consignes, c'est maintenir un espace d'au moins 1 m entre les tables, mais aussi entre les clients assis qui ne sont pas du même foyer (attention : foyer, pas groupe d'amis). Pour la plupart des restaurateurs, cela s'est traduit par une réduction considérable du nombre de sièges utilisés et l'extension des heures d'ouverture afin de maximiser les revenus potentiels.

Est-ce pour cela que mon joint de quartier prend maintenant les commandes bien plus tard qu'auparavant ?

Oui. Garder la cuisine ouverte tard pour accueillir une deuxième ou même une troisième séance a été une bouée de sauvetage pour les restaurateurs confrontés à des restrictions sur leur plan d'étage. L'ordre de fermeture de 23 heures empêchera désormais cela.

Mais les restaurateurs ne disent-ils pas que les affaires sont mauvaises de toute façon ? Alors pourquoi auraient-ils besoin d'une ouverture tardive pour des séances supplémentaires ?

Oui et non. Les restaurants des centres-villes, en particulier à Dublin, sont durement touchés, sans entreprises ni touristes. De plus, les habitants des banlieues ont hésité à se rendre en ville pour un créneau de 105 minutes dans un restaurant, sans aucun endroit ouvert pour prendre un verre avant ou après le dîner. Dans les banlieues et les zones touristiques, cependant, il y a des rapports que les affaires reprennent et que les restaurants de quartier se portent bien.

Mais certains pubs sont ouverts. Quelle est l'histoire là-bas?

Les pubs qui servent de la nourriture sont autorisés à ouvrir, tant qu'ils suivent les directives de Fáilte Ireland, qui incluent la vente d'un "repas substantiel", "pour lequel il serait raisonnable de facturer au moins 9 €", à toute personne commandant des boissons alcoolisées. Les ailes de poulet et les toasts semblent être le «repas substantiel» de choix pour beaucoup.

Cela ressemble à beaucoup de règles à suivre, que se passe-t-il si les restaurateurs refusent de se conformer aux directives ?

"Le non-respect peut entraîner la fermeture d'une entreprise", selon les directives opérationnelles de Fáilte Ireland, qui ont été élaborées en collaboration avec le Health Service Executive, le Health Protection Surveillance Centre et la Food Safety Authority of Ireland. L'Autorité de santé et de sécurité est l'organisme de conformité et a le pouvoir d'agir lorsqu'il s'avère que les entreprises ne respectent pas le protocole de retour au travail en toute sécurité.


Quelle est l'histoire avec les restaurants en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19 ?

Les restaurateurs en Irlande peuvent rouvrir depuis le 29 juin, alors de quoi se plaignent-ils maintenant ?

À partir de lundi, en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19, tous les restaurants et pubs qui servent de la nourriture devront fermer à 23h. La Restaurants Association of Ireland (RAI) a qualifié la décision de "bizarre et inattendue", et affirme qu'elle met en danger des dizaines de milliers d'emplois.

Ah, 23h, ce n'est pas si mal. Nous allons simplement commander une autre bouteille de vin et prendre notre temps.

Ce n'est pas comme ça que ça marche. Le tánaiste Leo Varadkar a confirmé que « les clients devraient quitter les lieux avant 23 heures ». Cela signifie les dernières commandes à la cuisine avant 21h15 si les convives doivent passer les 105 minutes qui leur sont allouées à table avant la date limite de 23h.

Puis-je rester aussi longtemps que je le souhaite si je commande à manger et à boire ?

Les directives pour la réouverture des restaurants, cafés et pubs qui servent de la nourriture, publiées par Fáilte Ireland, stipulent que « une distance physique de 2 mètres doit être maintenue. Cependant, si cela n'est pas possible, cela peut être réduit à 1 m dans des environnements contrôlés », à condition de prendre certaines précautions. Celles-ci incluent la mise à disposition de plages horaires pré-réservées, avec un maximum de 105 minutes autorisées aux tables, suivies de 15 minutes pour que le personnel désinfecte la zone avant que les prochains invités ne soient assis. Pour l'anecdote, cependant, les restaurants qui ne sont pas occupés ont mis du temps à déplacer les convives.

Dois-je avoir une réservation ou puis-je simplement entrer et manger?

Les directives de réouverture demandent aux restaurants d'« encourager les réservations plutôt que les visites sans rendez-vous ». Cependant dans la pratique, s'il y a une table libre, il y a de fortes chances que vous l'obteniez. Le restaurant est obligé de prendre les coordonnées d'une personne dans le dîner de fête, et de les conserver pendant un mois, à des fins de recherche de contacts.

Le délai s'applique-t-il à tous les restaurants et gastrobars ?

Non, les directives précisent que "la pré-réservation et les créneaux horaires limités à 105 minutes ne sont pas obligatoires si une distance physique de 2 mètres est strictement respectée". Cela signifie que les restaurants (principalement haut de gamme) dotés d'un espace suffisant peuvent fonctionner en dehors de cette règle particulière. Mais ils devront se conformer à la fermeture de 23h.

Mais mon restaurant préféré est minuscule. Que signifie la réglementation pour eux ?

Opérer selon les consignes, c'est maintenir un espace d'au moins 1 m entre les tables, mais aussi entre les clients assis qui ne sont pas du même foyer (attention : foyer, pas groupe d'amis). Pour la plupart des restaurateurs, cela s'est traduit par une réduction considérable du nombre de sièges utilisés et l'extension des heures d'ouverture afin de maximiser les revenus potentiels.

Est-ce pour cela que mon joint de quartier prend maintenant les commandes bien plus tard qu'auparavant ?

Oui. Garder la cuisine ouverte tard pour accueillir une deuxième ou même une troisième séance a été une bouée de sauvetage pour les restaurateurs confrontés à des restrictions sur leur plan d'étage. L'ordre de fermeture de 23 heures empêchera désormais cela.

Mais les restaurateurs ne disent-ils pas que les affaires sont mauvaises de toute façon ? Alors pourquoi auraient-ils besoin d'une ouverture tardive pour des séances supplémentaires ?

Oui et non. Les restaurants des centres-villes, en particulier à Dublin, sont durement touchés, sans entreprises ni touristes. De plus, les habitants des banlieues ont hésité à se rendre en ville pour un créneau de 105 minutes dans un restaurant, sans aucun endroit ouvert pour prendre un verre avant ou après le dîner. Dans les banlieues et les zones touristiques, cependant, il y a des rapports que les affaires reprennent et que les restaurants de quartier se portent bien.

Mais certains pubs sont ouverts. Quelle est l'histoire là-bas?

Les pubs qui servent de la nourriture sont autorisés à ouvrir, tant qu'ils suivent les directives de Fáilte Ireland, qui incluent la vente d'un "repas substantiel", "pour lequel il serait raisonnable de facturer au moins 9 €", à toute personne commandant des boissons alcoolisées. Les ailes de poulet et les toasts semblent être le «repas substantiel» de choix pour beaucoup.

Cela ressemble à beaucoup de règles à suivre, que se passe-t-il si les restaurateurs refusent de se conformer aux directives ?

"Le non-respect peut entraîner la fermeture d'une entreprise", selon les directives opérationnelles de Fáilte Ireland, qui ont été élaborées en collaboration avec le Health Service Executive, le Health Protection Surveillance Centre et la Food Safety Authority of Ireland. L'Autorité de santé et de sécurité est l'organisme de conformité et a le pouvoir d'agir lorsqu'il s'avère que les entreprises ne respectent pas le protocole de retour au travail en toute sécurité.


Quelle est l'histoire avec les restaurants en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19 ?

Les restaurateurs en Irlande peuvent rouvrir depuis le 29 juin, alors de quoi se plaignent-ils maintenant ?

À partir de lundi, en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19, tous les restaurants et pubs qui servent de la nourriture devront fermer à 23h. La Restaurants Association of Ireland (RAI) a qualifié la décision de "bizarre et inattendue", et affirme qu'elle met en danger des dizaines de milliers d'emplois.

Ah, 23h, ce n'est pas si mal. Nous allons simplement commander une autre bouteille de vin et prendre notre temps.

Ce n'est pas comme ça que ça marche. Le tánaiste Leo Varadkar a confirmé que « les clients devraient quitter les lieux avant 23 heures ». Cela signifie les dernières commandes à la cuisine avant 21h15 si les convives doivent passer les 105 minutes qui leur sont allouées à table avant la date limite de 23h.

Puis-je rester aussi longtemps que je le souhaite si je commande à manger et à boire ?

Les directives pour la réouverture des restaurants, cafés et pubs qui servent de la nourriture, publiées par Fáilte Ireland, stipulent que « une distance physique de 2 mètres doit être maintenue. Cependant, si cela n'est pas possible, cela peut être réduit à 1 m dans des environnements contrôlés », à condition de prendre certaines précautions. Celles-ci incluent la mise à disposition de plages horaires pré-réservées, avec un maximum de 105 minutes autorisées aux tables, suivies de 15 minutes pour que le personnel désinfecte la zone avant que les prochains invités ne soient assis. Pour l'anecdote, cependant, les restaurants qui ne sont pas occupés ont mis du temps à déplacer les convives.

Dois-je avoir une réservation ou puis-je simplement entrer et manger?

Les directives de réouverture demandent aux restaurants d'« encourager les réservations plutôt que les visites sans rendez-vous ». Cependant dans la pratique, s'il y a une table libre, il y a de fortes chances que vous l'obteniez. Le restaurant est obligé de prendre les coordonnées d'une personne dans le dîner de fête, et de les conserver pendant un mois, à des fins de recherche de contacts.

Le délai s'applique-t-il à tous les restaurants et gastrobars ?

Non, les directives précisent que "la pré-réservation et les créneaux horaires limités à 105 minutes ne sont pas obligatoires si une distance physique de 2 mètres est strictement respectée". Cela signifie que les restaurants (principalement haut de gamme) dotés d'un espace suffisant peuvent fonctionner en dehors de cette règle particulière. Mais ils devront se conformer à la fermeture de 23h.

Mais mon restaurant préféré est minuscule. Que signifie la réglementation pour eux ?

Opérer selon les consignes, c'est maintenir un espace d'au moins 1 m entre les tables, mais aussi entre les clients assis qui ne sont pas du même foyer (attention : foyer, pas groupe d'amis). Pour la plupart des restaurateurs, cela s'est traduit par une réduction considérable du nombre de sièges utilisés et l'extension des heures d'ouverture afin de maximiser les revenus potentiels.

Est-ce pour cela que mon joint de quartier prend maintenant les commandes bien plus tard qu'auparavant ?

Oui. Garder la cuisine ouverte tard pour accueillir une deuxième ou même une troisième séance a été une bouée de sauvetage pour les restaurateurs confrontés à des restrictions sur leur plan d'étage. L'ordre de fermeture de 23 heures empêchera désormais cela.

Mais les restaurateurs ne disent-ils pas que les affaires sont mauvaises de toute façon ? Alors pourquoi auraient-ils besoin d'une ouverture tardive pour des séances supplémentaires ?

Oui et non. Les restaurants des centres-villes, en particulier à Dublin, sont durement touchés, sans entreprises ni touristes. De plus, les habitants des banlieues ont hésité à se rendre en ville pour un créneau de 105 minutes dans un restaurant, sans aucun endroit ouvert pour prendre un verre avant ou après le dîner. Dans les banlieues et les zones touristiques, cependant, il y a des rapports que les affaires reprennent et que les restaurants de quartier se portent bien.

Mais certains pubs sont ouverts. Quelle est l'histoire là-bas?

Les pubs qui servent de la nourriture sont autorisés à ouvrir, tant qu'ils suivent les directives de Fáilte Ireland, qui incluent la vente d'un "repas substantiel", "pour lequel il serait raisonnable de facturer au moins 9 €", à toute personne commandant des boissons alcoolisées. Les ailes de poulet et les toasts semblent être le «repas substantiel» de choix pour beaucoup.

Cela ressemble à beaucoup de règles à suivre, que se passe-t-il si les restaurateurs refusent de se conformer aux directives ?

"Le non-respect peut entraîner la fermeture d'une entreprise", selon les directives opérationnelles de Fáilte Ireland, qui ont été élaborées en collaboration avec le Health Service Executive, le Health Protection Surveillance Centre et la Food Safety Authority of Ireland. L'Autorité de santé et de sécurité est l'organisme de conformité et a le pouvoir d'agir lorsqu'il s'avère que les entreprises ne respectent pas le protocole de retour au travail en toute sécurité.


Quelle est l'histoire avec les restaurants en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19 ?

Les restaurateurs en Irlande peuvent rouvrir depuis le 29 juin, alors de quoi se plaignent-ils maintenant ?

À partir de lundi, en vertu de la nouvelle réglementation Covid-19, tous les restaurants et pubs qui servent de la nourriture devront fermer à 23h. La Restaurants Association of Ireland (RAI) a qualifié la décision de "bizarre et inattendue", et affirme qu'elle met en danger des dizaines de milliers d'emplois.

Ah, 23h, ce n'est pas si mal. Nous allons simplement commander une autre bouteille de vin et prendre notre temps.

Ce n'est pas comme ça que ça marche. Le tánaiste Leo Varadkar a confirmé que « les clients devraient quitter les lieux avant 23 heures ». Cela signifie les dernières commandes à la cuisine avant 21h15 si les convives doivent passer les 105 minutes qui leur sont allouées à table avant la date limite de 23h.

Puis-je rester aussi longtemps que je le souhaite si je commande à manger et à boire ?

Les directives pour la réouverture des restaurants, cafés et pubs qui servent de la nourriture, publiées par Fáilte Ireland, stipulent que « une distance physique de 2 mètres doit être maintenue. Cependant, si cela n'est pas possible, cela peut être réduit à 1 m dans des environnements contrôlés », à condition de prendre certaines précautions. Celles-ci incluent la mise à disposition de plages horaires pré-réservées, avec un maximum de 105 minutes autorisées aux tables, suivies de 15 minutes pour que le personnel désinfecte la zone avant que les prochains invités ne soient assis. Pour l'anecdote, cependant, les restaurants qui ne sont pas occupés ont mis du temps à déplacer les convives.

Dois-je avoir une réservation ou puis-je simplement entrer et manger?

Les directives de réouverture demandent aux restaurants d'« encourager les réservations plutôt que les visites sans rendez-vous ». Cependant dans la pratique, s'il y a une table libre, il y a de fortes chances que vous l'obteniez. Le restaurant est obligé de prendre les coordonnées d'une personne dans le dîner de fête, et de les conserver pendant un mois, à des fins de recherche de contacts.

Le délai s'applique-t-il à tous les restaurants et gastrobars ?

Non, les directives précisent que "la pré-réservation et les créneaux horaires limités à 105 minutes ne sont pas obligatoires si une distance physique de 2 mètres est strictement respectée". Cela signifie que les restaurants (principalement haut de gamme) dotés d'un espace suffisant peuvent fonctionner en dehors de cette règle particulière. Mais ils devront se conformer à la fermeture de 23h.

Mais mon restaurant préféré est minuscule. What do the regulations mean for them?

Operating under the guidelines means maintaining a space of no less than 1m between tables, and also between seated customers that are not from the same household (note: household, not friend group). For most restaurateurs this has meant dramatically reducing the number of seats in use, and extending opening hours to maximise potential revenue.

Is that why my neighbourhood joint is now taking orders way later than it used to?

Oui. Keeping the kitchen open late to accommodate second or even third sittings has been a lifeline to restaurateurs faced with restrictions on their floorplan. The 11pm closure order will now prevent this.

But aren’t restaurateurs saying business is bad anyway? So why would they need late opening for extra sittings?

Yes and no. Restaurants in city centres, particularly in Dublin, are being hit hard, with no corporate business and no tourists. In addition, suburban dwellers have been reluctant to make the trip into town for a 105-minute restaurant slot, with nowhere open for a drink before or after dinner. In the suburbs and tourist areas, however, there are reports that business is picking up, and neighbourhood restaurants are doing well.

But some pubs are open. What’s the story there?

Pubs that serve food are allowed to open, as long as they follow the Fáilte Ireland guidelines, which include selling a “substantial meal”, “for which it would be reasonable to charge not less than €9”, to anyone ordering alcoholic beverages. Chicken wings and toasties seem to be the “substantial meal” of choice for many.

Sounds like a lot of rules to follow, what happens if restaurant owners refuse to comply with the guidelines?

“Non-compliance can result in closure of a business”, according to Fáilte Ireland’s operational guidelines, which were drawn up in conjunction with the Health Service Executive, Health Protection Surveillance Centre, and the Food Safety Authority of Ireland. The Health and Safety Authority is the compliance body and has the power to act where businesses are found not to be following the Return to Work Safely Protocol.


What&rsquos the story with dining out under new Covid-19 regulations?

Restaurant owners in Ireland have been able to reopen since June 29th, so what are they complaining about now?

From Monday, under new Covid-19 regulations, all restaurants and pubs that serve food will be required to close at 11pm. The Restaurants Association of Ireland (RAI) described the decision as “bizarre and out of the blue”, and says it puts tens of thousands of jobs at risk.

Ah, 11pm is not so bad. We’ll just order another bottle of wine and take our time over it.

That’s not how it works. Tánaiste Leo Varadkar confirmed that “customers should be off the premises by 11pm”. This means last orders to the kitchen by 9.15pm if diners are to spend their allotted 105 minutes at the table before the 11pm deadline.

Can’t I stay as long as I want if I’m ordering food and drink?

The guidelines for reopening restaurants, cafes and pubs that serve food, issued by Fáilte Ireland, stipulate that “physical distancing of 2 metres should be maintained. However, if this is not possible, this can be reduced to 1m in controlled environments,” as long as certain precautions are taken. These include making pre-booked time slots available, with a maximum of 105 minutes allowed at tables, followed by 15 minutes for staff to sanitise the area before the next guests are seated. Anecdotally, though, restaurants that are not busy have been slow to move diners on.

Do I have to have a reservation, or can I just walk in and eat?

The reopening guidelines ask restaurants to “encourage bookings rather than walk-ins”. However in practice, if there is a table free, the chances are you’ll get it. The restaurant is obliged to take the contact details of one person in the party dining, and to retain them for one month, for contact-tracing purposes.

Does the time limit apply to all restaurants and gastrobars?

No, the guidelines state that “pre-booking and time-limited slots of 105 minutes duration are not a requirement if physical distancing of 2 metres is strictly maintained”. What this means is that (mostly upmarket) restaurants with adequate space can operate outside of that particular rule. But they will have to comply with the 11pm closure.

But my favourite restaurant is tiny. What do the regulations mean for them?

Operating under the guidelines means maintaining a space of no less than 1m between tables, and also between seated customers that are not from the same household (note: household, not friend group). For most restaurateurs this has meant dramatically reducing the number of seats in use, and extending opening hours to maximise potential revenue.

Is that why my neighbourhood joint is now taking orders way later than it used to?

Oui. Keeping the kitchen open late to accommodate second or even third sittings has been a lifeline to restaurateurs faced with restrictions on their floorplan. The 11pm closure order will now prevent this.

But aren’t restaurateurs saying business is bad anyway? So why would they need late opening for extra sittings?

Yes and no. Restaurants in city centres, particularly in Dublin, are being hit hard, with no corporate business and no tourists. In addition, suburban dwellers have been reluctant to make the trip into town for a 105-minute restaurant slot, with nowhere open for a drink before or after dinner. In the suburbs and tourist areas, however, there are reports that business is picking up, and neighbourhood restaurants are doing well.

But some pubs are open. What’s the story there?

Pubs that serve food are allowed to open, as long as they follow the Fáilte Ireland guidelines, which include selling a “substantial meal”, “for which it would be reasonable to charge not less than €9”, to anyone ordering alcoholic beverages. Chicken wings and toasties seem to be the “substantial meal” of choice for many.

Sounds like a lot of rules to follow, what happens if restaurant owners refuse to comply with the guidelines?

“Non-compliance can result in closure of a business”, according to Fáilte Ireland’s operational guidelines, which were drawn up in conjunction with the Health Service Executive, Health Protection Surveillance Centre, and the Food Safety Authority of Ireland. The Health and Safety Authority is the compliance body and has the power to act where businesses are found not to be following the Return to Work Safely Protocol.


What&rsquos the story with dining out under new Covid-19 regulations?

Restaurant owners in Ireland have been able to reopen since June 29th, so what are they complaining about now?

From Monday, under new Covid-19 regulations, all restaurants and pubs that serve food will be required to close at 11pm. The Restaurants Association of Ireland (RAI) described the decision as “bizarre and out of the blue”, and says it puts tens of thousands of jobs at risk.

Ah, 11pm is not so bad. We’ll just order another bottle of wine and take our time over it.

That’s not how it works. Tánaiste Leo Varadkar confirmed that “customers should be off the premises by 11pm”. This means last orders to the kitchen by 9.15pm if diners are to spend their allotted 105 minutes at the table before the 11pm deadline.

Can’t I stay as long as I want if I’m ordering food and drink?

The guidelines for reopening restaurants, cafes and pubs that serve food, issued by Fáilte Ireland, stipulate that “physical distancing of 2 metres should be maintained. However, if this is not possible, this can be reduced to 1m in controlled environments,” as long as certain precautions are taken. These include making pre-booked time slots available, with a maximum of 105 minutes allowed at tables, followed by 15 minutes for staff to sanitise the area before the next guests are seated. Anecdotally, though, restaurants that are not busy have been slow to move diners on.

Do I have to have a reservation, or can I just walk in and eat?

The reopening guidelines ask restaurants to “encourage bookings rather than walk-ins”. However in practice, if there is a table free, the chances are you’ll get it. The restaurant is obliged to take the contact details of one person in the party dining, and to retain them for one month, for contact-tracing purposes.

Does the time limit apply to all restaurants and gastrobars?

No, the guidelines state that “pre-booking and time-limited slots of 105 minutes duration are not a requirement if physical distancing of 2 metres is strictly maintained”. What this means is that (mostly upmarket) restaurants with adequate space can operate outside of that particular rule. But they will have to comply with the 11pm closure.

But my favourite restaurant is tiny. What do the regulations mean for them?

Operating under the guidelines means maintaining a space of no less than 1m between tables, and also between seated customers that are not from the same household (note: household, not friend group). For most restaurateurs this has meant dramatically reducing the number of seats in use, and extending opening hours to maximise potential revenue.

Is that why my neighbourhood joint is now taking orders way later than it used to?

Oui. Keeping the kitchen open late to accommodate second or even third sittings has been a lifeline to restaurateurs faced with restrictions on their floorplan. The 11pm closure order will now prevent this.

But aren’t restaurateurs saying business is bad anyway? So why would they need late opening for extra sittings?

Yes and no. Restaurants in city centres, particularly in Dublin, are being hit hard, with no corporate business and no tourists. In addition, suburban dwellers have been reluctant to make the trip into town for a 105-minute restaurant slot, with nowhere open for a drink before or after dinner. In the suburbs and tourist areas, however, there are reports that business is picking up, and neighbourhood restaurants are doing well.

But some pubs are open. What’s the story there?

Pubs that serve food are allowed to open, as long as they follow the Fáilte Ireland guidelines, which include selling a “substantial meal”, “for which it would be reasonable to charge not less than €9”, to anyone ordering alcoholic beverages. Chicken wings and toasties seem to be the “substantial meal” of choice for many.

Sounds like a lot of rules to follow, what happens if restaurant owners refuse to comply with the guidelines?

“Non-compliance can result in closure of a business”, according to Fáilte Ireland’s operational guidelines, which were drawn up in conjunction with the Health Service Executive, Health Protection Surveillance Centre, and the Food Safety Authority of Ireland. The Health and Safety Authority is the compliance body and has the power to act where businesses are found not to be following the Return to Work Safely Protocol.


What&rsquos the story with dining out under new Covid-19 regulations?

Restaurant owners in Ireland have been able to reopen since June 29th, so what are they complaining about now?

From Monday, under new Covid-19 regulations, all restaurants and pubs that serve food will be required to close at 11pm. The Restaurants Association of Ireland (RAI) described the decision as “bizarre and out of the blue”, and says it puts tens of thousands of jobs at risk.

Ah, 11pm is not so bad. We’ll just order another bottle of wine and take our time over it.

That’s not how it works. Tánaiste Leo Varadkar confirmed that “customers should be off the premises by 11pm”. This means last orders to the kitchen by 9.15pm if diners are to spend their allotted 105 minutes at the table before the 11pm deadline.

Can’t I stay as long as I want if I’m ordering food and drink?

The guidelines for reopening restaurants, cafes and pubs that serve food, issued by Fáilte Ireland, stipulate that “physical distancing of 2 metres should be maintained. However, if this is not possible, this can be reduced to 1m in controlled environments,” as long as certain precautions are taken. These include making pre-booked time slots available, with a maximum of 105 minutes allowed at tables, followed by 15 minutes for staff to sanitise the area before the next guests are seated. Anecdotally, though, restaurants that are not busy have been slow to move diners on.

Do I have to have a reservation, or can I just walk in and eat?

The reopening guidelines ask restaurants to “encourage bookings rather than walk-ins”. However in practice, if there is a table free, the chances are you’ll get it. The restaurant is obliged to take the contact details of one person in the party dining, and to retain them for one month, for contact-tracing purposes.

Does the time limit apply to all restaurants and gastrobars?

No, the guidelines state that “pre-booking and time-limited slots of 105 minutes duration are not a requirement if physical distancing of 2 metres is strictly maintained”. What this means is that (mostly upmarket) restaurants with adequate space can operate outside of that particular rule. But they will have to comply with the 11pm closure.

But my favourite restaurant is tiny. What do the regulations mean for them?

Operating under the guidelines means maintaining a space of no less than 1m between tables, and also between seated customers that are not from the same household (note: household, not friend group). For most restaurateurs this has meant dramatically reducing the number of seats in use, and extending opening hours to maximise potential revenue.

Is that why my neighbourhood joint is now taking orders way later than it used to?

Oui. Keeping the kitchen open late to accommodate second or even third sittings has been a lifeline to restaurateurs faced with restrictions on their floorplan. The 11pm closure order will now prevent this.

But aren’t restaurateurs saying business is bad anyway? So why would they need late opening for extra sittings?

Yes and no. Restaurants in city centres, particularly in Dublin, are being hit hard, with no corporate business and no tourists. In addition, suburban dwellers have been reluctant to make the trip into town for a 105-minute restaurant slot, with nowhere open for a drink before or after dinner. In the suburbs and tourist areas, however, there are reports that business is picking up, and neighbourhood restaurants are doing well.

But some pubs are open. What’s the story there?

Pubs that serve food are allowed to open, as long as they follow the Fáilte Ireland guidelines, which include selling a “substantial meal”, “for which it would be reasonable to charge not less than €9”, to anyone ordering alcoholic beverages. Chicken wings and toasties seem to be the “substantial meal” of choice for many.

Sounds like a lot of rules to follow, what happens if restaurant owners refuse to comply with the guidelines?

“Non-compliance can result in closure of a business”, according to Fáilte Ireland’s operational guidelines, which were drawn up in conjunction with the Health Service Executive, Health Protection Surveillance Centre, and the Food Safety Authority of Ireland. The Health and Safety Authority is the compliance body and has the power to act where businesses are found not to be following the Return to Work Safely Protocol.


Voir la vidéo: Comment agir comme un gentleman à table et au restaurant? (Octobre 2021).