Nouvelles recettes

Un voyage dans les Hamptons n'est qu'à un livre de recettes

Un voyage dans les Hamptons n'est qu'à un livre de recettes


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'été est pratiquement terminé, mais les gens qui nient peuvent vouloir considérer le quatrième et dernier livre de Ricky Lauren, Les Hamptons : nourriture, famille et histoire, un livre de cuisine accessible et bien illustré avec des recettes des quatre régions distinctes des Hamptons : Southampton, East Hampton, Amagansett et Montauk.

Dans le livre, Lauren apporte aux lecteurs des recettes emblématiques qu'elle a chéries avec sa famille au fil des ans. Elle a vécu dans les quatre quartiers distincts des Hamptons et raconte l'histoire de sa vie en partageant des recettes transmises de génération en génération, ainsi que quelques-unes de chefs. Il y a aussi un peu d'histoire générale sur les Hamptons, mais si vous lisez ceci, ce sont probablement les recettes qui vous intéressent le plus.

Et dans ce domaine, Lauren ne déçoit pas. Ne la manquez pas Croustade aux myrtilles, un produit de ses bons souvenirs d'enfance de la cueillette compétitive des bleuets avec sa tante. Aussi délicieux est un pain doré à la cannelle et à la vanille Challah; nous savons tous que la challah moelleuse fait le meilleur pain perdu. Et pour terminer l'été de façon idéale, lancez votre propre style classique de la Nouvelle-Angleterre palourde. C'est un moyen emblématique (pour ne pas dire facile) de nourrir une foule à la plage.

Les recettes sont commodément organisées en repas dans un index de recettes à l'arrière - petit-déjeuner, déjeuner, apéritifs, plats principaux, accompagnements et, bien sûr, desserts - donc trouver de l'inspiration devrait être un jeu d'enfant. Ne manquez pas ce fantastique livre de cuisine ; c'est un gagnant certain que tout cuisinier passionné voudrait ajouter à sa collection.

Burgers de crevettes et pétoncles
Imaginez une brise fraîche et salée soufflant de l'océan pendant que vous savourez ces hamburgers.

Clambake des plaines des fossés
Rien ne dit l'été en Nouvelle-Angleterre comme un clambake classique.

Croustade aux myrtilles
Un classique américain ne devient pas plus facile que cela.

Will Budiaman est l'éditeur de recettes chez The Daily Meal. Suivez-le sur Twitter @WillBudiaman.


Notre premier livre de cuisine est là (et vous pouvez choisir la couverture)

Nous sommes toujours prêts à essayer de nouvelles recettes, mais certaines vraiment reste avec nous. Ils deviennent des incontournables de notre rotation des dîners en semaine, de nos brunchs incontournables pour les vacances, des desserts dont nous parlons avec respect, car il est impossible que quelque chose d'aussi impressionnant qu'un gâteau renversé aux agrumes ombré soit venu des mains de quelqu'un de connu. brûler des toasts. Nous avons réalisé que nos plats préférés sont ceux qui ont l'air incroyables, mais qui ne nécessitent pas une tonne de préparation, de compétences ou d'efforts et dont nous avions besoin pour partager nos favoris de tous les temps avec le monde. Nous avons donc entrepris de créer Seules les bonnes choses : les meilleures recettes PureWow de la dernière décennie.

Divisé en cinq chapitres&mdashbreakfast, plats principaux, accompagnements, apéritifs et dessert&mdashit&rsquos un recueil de recettes qui ne manquent jamais d'impressionner. Nous parlons de choses comme un petit pain à la cannelle de la taille d'une poêle (servi par la tranche), des boulettes de poulet tikka masala absurdement tendres, du chou-fleur au maïs soufflé dangereusement addictif et des gnocchis de rabe aux saucisses et au brocoli qu'une famille d'éditeurs aime tellement qu'ils le font presque chaque semaine. Et ce n'est qu'un petit échantillon des 68 recettes que nous avons présentées.


Seasons by the Sea : le nouveau livre de cuisine est un favori instantané

En tant que grand fan de tout ce qui concerne la nourriture et le local, il va sans dire que j'adore les livres de cuisine de l'East End. La plupart d'entre eux, c'est. Un livre de cuisine écrit par quelqu'un qui vit ici ou quelqu'un qui est célèbre et vit ici à temps partiel et a les relations nécessaires pour publier un livre de cuisine ne le rend pas nécessairement bon. Ou même local.

Sur la cinquantaine que j'ai dans mon placard de collection de livres de cuisine (pas) extrêmement organisé, la plupart sont des résidents occasionnels ou à temps plein tels que Bobby Flay, Michael Symon, Eric Ripert et Ina Garten. Ce sont d'excellents livres écrits par de véritables chefs et cuisiniers, mais ne sont pas nécessairement centrés sur l'East End. Ensuite, il y a les livres de cuisine de célébrités occasionnelles : Jessica Seinfeld, Gwyneth Paltrow, Hilaria Baldwin. Certains d'entre eux sont très bons, d'autres que je donne dès que je les ai examinés. Les livres de cuisine vraiment locaux sont mes préférés, ceux d'Anna Pump, de sa fille Sybille van Kempen, de Silvia Lehrer, de la Ladies Village Improvement Society et de "The Foods of Long Island", 35 ans, de la rédaction de Newsday. à constamment pour engager des profils de profanes et d'agriculteurs.

Il y en a un nouveau qui a instantanément grimpé dans ma liste des cinq meilleurs livres de cuisine préférés, véritablement régionaux. C'est "The Hamptons Kitchen", par Hillary Davis et Stacy Dermont (Countryman Press, 29,95 $). La couverture dit "des recettes saisonnières associant terre et mer", mais elle aurait pu aussi dire "raisins, houblon et patates", car la plupart des recettes incluent des accords de boissons adaptés aux profils de saveur de chaque plat.
Mme Davis a vécu de nombreuses années dans le sud de la France et a publié plusieurs livres de cuisine. Cette expérience et cette sensibilité se reflètent dans son amour des soupes de fruits de mer et sa capacité à traduire un melon de Cavaillon en melons musqués locaux. Mme Dermont, qui se décrit elle-même comme une "fermière des Appalaches", écrit depuis de nombreuses années sur la nourriture pour Dan's Papers et The Sag Harbor Express.

Comme l'a commenté un invité en parcourant le livre le week-end dernier, "Vous pouvez dire que ces deux auteurs ont le sérieux d'écrire un tel livre, et ils connaissent clairement l'endroit sur lequel ils écrivent et en font partie." En effet! Mme Dermont se trouve également être une voisine à Sag Harbor. Je ne peux pas dire exactement que nous sommes amis, nous ne nous sommes jamais assis pour une tisane, mais elle est le genre de voisine qui dépose des bulbes d'oignons et des boîtes de thé avec des notes aimables.

Le livre commence par une préface de Gael Greene, qui se souvient avec émotion de ses fréquentes visites aux "Hamptons" et de sa brève résidence en tant que pensionnaire dans la maison de Mme Davis. Lorsqu'un été, Mme Greene a été déconcertée par un cadeau de poisson bleu fraîchement pêché et en filet, elle a appelé Pierre Franey, qui lui a proposé de venir le cuisiner pour elle. Il a blanchi et épluché des tomates mûres, les a écrasées avec des oignons sautés et de l'ail, a fouetté une mayonnaise, a déposé les filets sur les tomates, les a enduites de mayonnaise et les a grillées au four.

Mme Davis a écrit l'introduction et décrit les similitudes entre les « deux Rivieras », qui sont toutes deux « connues pour leurs cultures culinaires, leurs colonies d'artistes et leurs vignobles ». L'expérience de Mme Dermont avec les bières et les vins et spiritueux régionaux est démontrée dans le prochain chapitre. Elle rend les explications d'appariement plus amusantes que difficiles ou déroutantes, ce qui devrait être le cas.

Il y a des sections au début sur ce qui est de saison, ce qui devrait être dans votre garde-manger et comment composter. Il y a aussi une introduction plus longue à la fin du livre sur le compostage, ainsi que des ressources locales et des suggestions de menus de saison. La photographie est de Barbara Lassen. Les photos sont évocatrices et chaleureusement familières, le style alimentaire simple et chic.

Le livre de cuisine est divisé en quatre saisons, en commençant par le printemps. Certaines des recettes très tentantes incluent des tranches de baguette grillées avec du beurre maison, des radis et du sel de mer, de la crème glacée à la fraise, du magret de canard de Long Island avec une sauce au porto de myrtilles, des fleurs de courgettes farcies, des pousses de bambou avec des légumes rôtis et du pesto à l'ail vert morsures.

Il y a aussi une belle recette de chips de chou frisé, que nous avons préparée l'autre soir avec des feuilles de chou frisé maison. La recette est différente de la plupart en ce qu'elle comprend un soupçon de vinaigre avant la cuisson et une pincée de grains de poivre rose. Nous les avons tous aimés et avons fini par émietter les feuilles restantes sur du pop-corn avant la "soirée cinéma". C'est, euh, tous les soirs. . . .

Certaines autres recettes que j'ai écoutées et que j'ai hâte d'essayer sont la «nage de plie dans le merlot», qui comprend des fleurs de courgettes séchées, des palourdes farcies au four, du pesto de radis verts, de la succotash d'été, du sel et de la douve séchée au gingembre frais mariné, de la poche tartes et pétoncles de Peconic Bay à la crème de Riesling.

Je ne saurais trop souligner à quel point les notes d'appariement de Mme Dermont sont utiles et bien informées à la fin du
recettes. Je connais la nourriture et la cuisine, je ne connais pas le vin, donc j'apprécie toujours l'aide dans ce département. La suggestion de Topaz Imperial Brut RosŽ de Sparkling Pointe accompagnée d'épis de maïs grillés a fait chanter mon cœur car j'ai un abonnement au club de vin de Sparkling Pointe et j'ai hâte d'essayer cette combinaison simple et estivale.

Chaque fois que l'occasion se présente, je pontifie sur les produits de notre région, les poissons, les crustacés, les fromages et les vins qui vont de pair comme les mets et les vins des régions de France, d'Italie et de Californie. Ce qui pousse ensemble va ensemble. Tout comme un Sancerre ou un Muscadet se marie à merveille avec un crottin de Chavignol et des huîtres, le Wšlffer's Summer in a Bottle s'accorde avec la soupe du pêcheur d'Hillary aux tomates fraîches et basilic.

Il n'y a pas de gaspillage dans ce livre, pas de frivolité. Certaines recettes sont quelque peu compliquées et pourtant faites avec des ingrédients simples. C'est une approche française, et une approche paysanne : "C'est ce que nous avons en saison, c'est ce que nous allons en faire pour le rendre merveilleux et délicieux."

La lecture de livres de cuisine d'un bout à l'autre révèle généralement au moins quelques erreurs ou fautes de frappe ou quelque chose du genre. Ce livre ne semble pas en avoir, il est très bien édité. Un autre aspect encourageant est de voir beaucoup d'inclusion de fermes familières (Bette et Dale), de recettes (le hamburger de poisson de Montauk) et la suggestion aux lecteurs d'aller chercher un permis de pêche aux palourdes et de sortir et de creuser ! Vous apprendrez également tout sur les fromages North Fork et South Fork et sur la façon dont nos eaux influencent la saveur de divers types d'huîtres locales.

Pour emprunter le nom latin de l'un des vins rouges d'assemblage de Wšlffer, Fatalis Fatum, qui se traduit par "la décision est définitive", je déclare par la présente "The Hamptons Kitchen" comme l'un des meilleurs livres de cuisine régionaux représentatifs que vous puissiez espérer trouver et utiliser. Et donner. Fatalis fatum.

Chips de chou frisé « La cuisine des Hamptons »
Voici cette excellente recette de chips de chou frisé avec un soupçon de vinaigre et une pincée de baies roses. Les auteurs recommandent le chou frisé lacinato et suggèrent d'associer les chips avec "une bière légère comme la Montauk Brewing Company Summer Ale".
Pour quatre personnes.

1 petit bouquet (environ 8 oz) de chou frisé frais, tiges et grosses épines enlevées
1 1/2 c. vinaigre de cidre de pomme
1 cuillère à soupe. huile d'olive
1/2 c. sel de mer fin
Poivre rose, broyé

Préchauffer le four à 350.
Rincez le chou frisé, séchez-le et placez-le dans un grand bol à mélanger. Arroser de vinaigre, mélanger les feuilles pour enrober, puis arroser d'huile d'olive et mélanger à nouveau.
Étendre en une seule couche sur trois plaques à pâtisserie tapissées de papier parchemin. Saupoudrer de sel.
Cuire au four environ 12 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient croustillants. Saupoudrer de poivre. Servir à température ambiante le jour même.

Merci pour la lecture . . .
. Votre soutien à The East Hampton Star nous aide à fournir les nouvelles, les arts et les informations communautaires dont vous avez besoin. Que vous soyez un abonné en ligne, que vous receviez le journal par la poste, que vous soyez livré à votre porte à Manhattan ou que vous soyez simplement de passage, chaque lecteur compte. Nous vous apprécions de faire partie de la famille The Star.

Votre abonnement à The Star fait plus que vous procurer de superbes histoires sur les arts, les actualités, les sports et le plein air. Cela rend tout ce que nous faisons possible.


50 meilleures recettes du Memorial Day à ajouter à votre menu

Ce n'est un secret pour personne que la nourriture est la pièce maîtresse de tout bon week-end et mdashand du Memorial Day, que vous prévoyiez un petit pique-nique avec des amis, une fête de quartier avec des voisins ou un voyage en famille à la plage. Mais pour profiter de votre barbecue et vous avez suffisamment de temps à consacrer à tout le monde sur votre liste d'invités, vous devrez planifier votre menu à l'avance.

Entrez dans cette liste complète des meilleures recettes du Memorial Day. Ici, vous trouverez des recettes de grillades, des accompagnements de pique-nique, des recettes estivales de saison, des plats principaux et (bien sûr!) De nombreux hamburgers. Il y a aussi beaucoup d'accompagnements pour barbecue et de fabuleux hors-d'œuvre ici, y compris une salade de pommes de terre aux herbes, une salade de pâtes de rêve et&mdashattendez!&mdashbacon en épi de maïs. En parlant de bacon, vous le trouverez ici à la pelle : ne manquez pas la recette de filet enrobé de bacon de Ree Drummond, le maïs grillé avec du beurre de bacon épicé et les brochettes de bacon et de crevettes.

Et parce qu'aucun week-end estival de trois jours n'est complet sans un cordonnier aux cerises prêt pour Instagram (avec une boule de glace à la vanille sur le dessus, s'il vous plaît !), vous trouverez également de nombreux desserts du Memorial Day dans le mélange. Miam!


De retour des Hamptons !

Nous revenons tout juste des Hamptons, vraiment le moyen idéal pour terminer l'été en se relaxant en famille et entre amis (à distance bien sûr) ! Lors de ce voyage, nous avons opté pour une location de maison de notre nouveau partenaire, StayMarquis, qui propose des locations de maisons et de villas avec des services de conciergerie complets comme si nous étions dans un hôtel. Nous avons apprécié le luxe d'avoir notre propre espace privé et notre propre piscine, tout en étant proche de la ville. Pour ceux qui recherchent une location de maison sans stress sur la côte Est, permettez à Andiamo de vous réserver une maison privée équipée d'un chef privé et d'un nettoyage quotidien. Nous sommes en mesure d'ajouter toutes les autres commodités dont vous pourriez avoir besoin ou désirer!

Cette maison était dans notre nouveau quartier préféré des Hamptons- Sagaponak. Le village de Sagaponak est pittoresque par rapport à certains de nos autres favoris de Hampton, mais il avait tout ce dont nous avions besoin et plus encore ! Nos promenades matinales se composaient de longues étendues de belles plages et de maisons encore plus belles. La meilleure partie de Sagaponak est son emplacement. Vous pouvez facilement vous rendre à Bridgehampton et Water Mill et South Hampton ne sont qu'à quelques minutes en voiture ou à vélo. En 25 minutes, vous êtes à East Hampton. Toutes les villes ont un charme particulier et nous avons adoré notre emplacement central pour pouvoir tout vivre !

Nous avons rassemblé nos activités préférées dans les Hamptons en août :

Domaine Wolffer: L'un des plus beaux vignobles des Hamptons et à seulement 5 minutes en voiture de Sagaponak, Wolffer est l'endroit idéal pour l'après-midi. Réservez une table de pique-nique à l'extérieur près des vignes et dégustez de délicieuses roses et des applications.

Chowder House de Bostwick –Un voyage dans les Hamptons n'est pas complet sans un rouleau de homard au beurre. Notre préféré du voyage était chez Bostwick. Tout sur le menu est incroyable, du rouleau de homard aux palourdes et au flet au four. Le nombre de places à l'extérieur est limité, alors assurez-vous d'arriver tôt! Si vous préférez ne pas attendre, ils ont leur ramassage à une science et apportent votre commande directement à votre voiture.


Le livre de recettes Hamptons Diet - Modes de vie des riches et des minces

Le meilleur régime que j'ai jamais trouvé est de rencontrer un gars vraiment charmant, de tomber amoureux de lui, de lui faire briser le cœur et d'arrêter de manger pendant quelques semaines. Mais le régime Hamptons est bien plus sain et amusant. Déplacez-vous sur South Beach - le livre de recettes Hamptons Diet récemment publié par le Dr Fred Pescatore et le chef Jeff Harter vous propose plus de 200 recettes et des conseils divertissants pour les riches, les célèbres et les minces. Et vous n'avez pas besoin d'un chef privé pour préparer ces repas.

Avant de commencer sa propre pratique de médecine nutritionnelle, le Dr Pescatore, un résident de Manhattan et d'East Hampton, était le directeur médical du Centre Atkins. Sa philosophie alimentaire pour perdre du poids est "d'être en bonne santé - pas de modes, pas de gadgets, juste de bonnes idées à l'ancienne qui ont résisté à l'épreuve du temps". L'un des régimes les plus sains, selon lui, est la Méditerranée, pas la notion américaine de pâtes et de pizza, mais celle d'aliments frais et indigènes avec moins de glucides et de sucre.

Gâteaux de crabe de Southampton.
Roulades de jambon avec œuf poché et sauce Mornay.

Le chef Jeff, comme on l'appelle affectueusement, souscrit à une alimentation de saison, « Ce qui pousse ensemble, va ensemble » et profite des produits locaux des Hamptons pour créer ses plats savoureux mais faibles en calories. Dans ce livre de cuisine, il recommande les simples champignons portobello grillés et poulet à l'ail et au citron, ainsi que les raviolis plus complexes à la betterave et au fromage de chèvre, et la soupe froide aux amandes avec figues rôties au four et mascarpone à la noix de coco.

Harter attribue son temps passé en Espagne au restaurant trois étoiles Michelin El Bulli au chef de renommée mondiale Ferran Adria pour avoir appris à la fois les bases et le sens de l'aventure. Les plats comprendraient de la mousse de carottes, du caviar de pomme et un plat de risotto aux cèpes serait accompagné d'un jet de brume de pin. Différentes textures et saveurs, plutôt que des ingrédients caloriques, ont excité les papilles.

Au lieu de fuir les glucides, le Dr Pescatore prend sa défense en recommandant des « glucides lents » tels que les grains entiers et en avertissant les utilisateurs de consulter les listes d'ingrédients, et pas seulement le titre du produit pour s'assurer qu'il y a du vrai dans la publicité. Il exhorte également les consommateurs à quitter les allées normales des épiceries à la recherche d'épeautre, d'amarante, de quinoa, de kamut et de teff qui sont généralement plus savoureux et contiennent beaucoup plus de nutriments que leurs homologues. En utilisant une structure pyramidale, il classe les protéines, les légumes, les céréales, les fruits, les graisses et les huiles en haut que vous devriez manger le moins et en bas que vous devriez manger le plus, en fonction de votre objectif de perte de poids.

Crêpes de sarrasin au mascarpone et aux fraises.
Wrap au concombre et au thon acidulés.

Quelque chose que nos mères ont toujours su, c'est l'importance du petit-déjeuner, et le Hamptons Diet Cookbook contient de nombreuses recettes allant des crêpes de sarrasin au mascarpone et aux fraises à une frittata aux quatre oignons avec de la sauge et de l'asiago. Mais là encore, nos mères nous ont également mis en garde contre ce gars qui parle vite et qui nous briserait le cœur et nous ne l'avons pas écoutée à ce sujet non plus.

La boucle est bouclée, le chef Jeff Harter quittera les Hamptons pour un travail privé à Jackson Hole Wyoming pendant qu'il rassemble des investisseurs pour son propre restaurant à Majorque en Espagne. Méditerranée avec une touche Hamptons - ça a l'air sexy.


Plus de 55 recettes de camping faciles pour votre prochain voyage au grand air

Ceux-ci feront de chacun un heureux&mdashand full&mdashcamper.

L'été est là, tout comme l'une des périodes les plus aventureuses de toute l'année : la saison du camping, bien sûr. Que vous campiez sous une tente, que vous preniez un camping-car ou que vous fassiez quelque chose d'un peu plus glamour, il n'y a pas de meilleure façon de profiter du beau temps que de passer autant de temps que possible à l'extérieur. Nous adorons mettre nos bottes dans la boue et explorer le plein air toute la journée, suivi d'une soirée de détente au coin du feu, de manger un dîner bien mérité et de faire griller des guimauves.

C'est toujours merveilleux d'échanger des histoires avec votre famille pendant que vous regardez tous le ciel grand ouvert. Il y a beaucoup de choses à faire et d'articles à emporter pour que votre voyage se déroule comme prévu, et nous sommes là pour faciliter cette préparation avec cette liste géante de nos recettes de feu de camp préférées. Cette liste comprend des plats principaux, des plats d'accompagnement, des collations faciles et même des friandises sucrées, vous n'aurez donc pas à vous soucier de ne pas avoir assez de recettes pour le voyage. (Et oui, il y a plusieurs délicieuses recettes de s'mores sur cette liste !) Les plats proposés ici sont faciles à préparer, car nous savons que la dernière chose que vous voulez faire après avoir couru toute la journée est de passer une tonne de temps à préparer des repas pour toutes les personnes. En outre, bon nombre de ces plats peuvent être emportés sur le pouce, en particulier les recettes en papier d'aluminium, qui sont idéales pour les longues randonnées que vous ferez. Votre voyage en camping sera tellement plus délicieux grâce à ces idées.


Obtenez une copie


INTERVIEW : Alex Guarnaschelli à propos de "Chefs & Champagne" de la James Beard Foundation, son nouveau livre de cuisine, etc.

Le lauréat du prix de la Fondation James Beard (JBF), Alex Guarnaschelli, fait partie du groupe de chefs talentueux qui présenteront de délicieux plats au vignoble Wlffer Estate à Sagaponack le samedi 29 juillet lors de Chefs & Champagnes, la collecte de fonds annuelle de la James Beard Foundation dans les Hamptons, qui accueillera le chef, auteur, philanthrope et restaurateur lauréat du prix James Beard, Marcus Samuelsson.

Nous avons récemment rencontré Guarnaschelli pour discuter de l'approvisionnement dans les Hamptons, ce qu'elle présentera Chefs & Champagnes participants, son nouveau livre de cuisine, et plus encore.

Quels sont vos endroits préférés pour vous procurer des ingrédients dans les Hamptons ?

AG : Mecox Bay Dairy, Pike Farms et Balsam Farms sont trois de mes nombreux favoris pour les produits, le fromage et les légumes marinés. Des trucs super et savoureux. Des gens merveilleux.

Puisque c'est l'été, A.K.A. Saison des BBQ, quels sont vos incontournables BBQ?

AG : Je sais qu'on parle toujours de viande quand on parle de barbecue. Les grands classiques comme les hot-dogs, les hamburgers, le poulet et le steak sont parmi mes favoris. J'aime aussi beaucoup penser aux légumes quand on pense au barbecue. Des choses comme faire cuire une courgette entière, une aubergine dans une sauce barbecue et la traiter comme de la viande. Salades de tomates. Oignons grillés. J'adore un menu barbecue bien équilibré !

Vous avez participé à un certain nombre de défis Food Network. Laquelle a été la plus difficile et pourquoi ?

AG : Chef de fer est le jeu mental le plus difficile. Difficile donc de choisir les meilleurs plats pour mettre en valeur l'ingrédient secret. Il faut toute la puissance de mon cerveau pour trouver le bon ajustement !

Y a-t-il un ingrédient que les gens seraient surpris d'apprendre que vous n'utilisez pas ?

AG : Asperges! C'est tellement beau et sain et herbeux et saisonnier. Asperges n'a rien fait de mal. J'ai juste besoin d'un peu de temps pour retomber amoureux.

Quelle est la partie la plus difficile de juger un Haché épisode?

AG : Quand les gens travaillent très dur sur un plat et oublient un ingrédient. C'est dur. C'est aussi difficile quand quelqu'un a une bonne idée en tête et que cela ne se traduit tout simplement pas dans l'assiette. Il y a 75 pour cent de chance d'être coupé. Mieux vaut trouver d'autres raisons de se sentir récompensé par la compétition !

Votre nouveau livre, Le cuisinier à domicile : des recettes à connaître par cœur, sort cet automne. Comment avez-vous choisi les recettes à inclure?

AG : J'ai gardé une liste de recettes au fil des ans. Il comprend de nombreuses recettes que ma mère cuisinait quand j'étais petite (et mon père aussi ). C'est juste un journal de chef géant traduit en recettes maison et est destiné à la lecture, au plaisir et à l'utilisation !

Quel est le premier plat que vous avez appris à faire sans utiliser de recette ?

AG : Cela peut ne pas sembler excitant d'apprendre à brouiller des œufs, mais c'est tout un art. Des œufs simplement et bien brouillés avec un peu de Tabasco, de Worcestershire, de sel, de poivre et de beurre, c'est éthéré et ne vieillit jamais !

Vous participerez aux Chefs & Champagne de cette année. Qu'allez-vous préparer pour les participants ?

AG : Côtes levées de dos avec sauce barbecue aux prunes de Yellow Gage et salsa de concombre.

Billets pour Chefs & Champagnes à partir de 200 $ pour les membres JBF et de 275 $ pour le public.


Un mystère d'été, à la manière des Hamptons

Chez BookHampton, les best-sellers de l'été comme "On Chesil Beach" de Ian McEwan et "Diana Chronicles" de Tina Brown sont mis en évidence. Mais il y a un livre particulièrement alléchant que le magasin, avec d'autres succursales à East Hampton et Sag Harbor, ne fait pas de publicité. En fait, il est conservé derrière le comptoir dans des enveloppes blanches non marquées.

Relié, emballé sous film rétractable et au prix de 70 $, The Blue Book of the Hamptons 2007 est en effet une sorte de lecture illicite. Il s'agit essentiellement d'un répertoire local pour les résidents riches et socialement connectés de la région, dont beaucoup appartiennent aux country clubs voisins. Mais il s'agit également d'une version simplifiée du registre social, qui n'est saisie que sur demande et joue dans la vanité des nouveaux et des anciens résidents des Hamptons.

Il s'agit d'un aperçu d'une colonie d'été fermée pour la plupart homogène, normalement blottie derrière des haies hautes d'arbres : des personnes qui, année après année, listent leurs adresses, numéros de téléphone et alma maters dans le but de rester en contact les unes avec les autres et peut-être seulement un autre.

"Je ne pense pas que le Blue Book ait perdu une partie de sa devise", a déclaré la mondaine Nina Griscom, qui possède un magasin de décoration intérieure dans l'Upper East Side et a répertorié la maison qu'elle a louée à Southampton pour le mois d'août dans le dernier édition. "Quand vous donnez un cocktail, c'est très utile."

Mais dans un endroit où les traditions preppy comme les sandwichs au thé et les jeux de squash sont éclipsées par un afflux de nouveaux millionnaires avec des antécédents moins polis, le Blue Book, maintenant dans sa 85e année, reste une carte de visite d'une autre époque. Les vraies célébrités qui possèdent des maisons à proximité, comme Tory Burch, Jerry Seinfeld, Sarah Jessica Parker, Ronald Perelman et Russell Simmons, ne se trouvent pas entre les couvertures du livre.

Pourtant, avec le chintz et les hortensias, on le trouve dans presque toutes les maisons de Southampton. Son attribut le plus convaincant est peut-être son aura de secret. Personne ne semble connaître les critères d'inclusion. Certains pensent que n'importe qui peut entrer en demandant une candidature et en répertoriant les références. Certains pensent que vous devez être invité. D'autres pensent que l'entrée est basée sur l'adhésion au club. Aucune personne interrogée n'a admis savoir qui publie le livre.

"Comme le monde des clubs privés, le Blue Book et d'autres répertoires comme celui-ci sont entourés de secret", a déclaré Steven Stolman, le créateur de mode devenu collecteur de fonds. "Cela fait partie de l'attrait."

Comme dans un annuaire de lycée, la publicité est minime, elle est principalement remplie d'entrées personnelles détaillant les adresses et numéros de téléphone locaux et hivernaux ainsi que les adhésions à des clubs privés. Les clubs, du Shinnecock Hills Golf Club au Maidstone, ont des abréviations - Maidstone est représenté par un simple "M", Shinnecock utilise "Sh.G.C."

Les écoles préparatoires et les universités universitaires sont également répertoriées, bien que les années d'obtention du diplôme soient souvent omises avec tact pour les femmes, et les maisons de campagne portent des noms souvent prétentieux mais toujours amusants : « La Forza del Destino » (M. Ralph Destino, à Bridgehampton), « Allison Wonderland » (M. et Mme Donald G. Allison, Quogue) et « Soupçon » (M. et Mme Samuel R. Campbell, Southampton).

"Dans le Blue Book, il y a un esprit d'ouverture et de partage à l'ancienne parmi un groupe de personnes qui sont liées les unes aux autres", a déclaré Carol McFadden, une mondaine et mère de quatre enfants qui est répertoriée avec son mari, George, à Southampton. . "C'est incroyablement convoité, incroyablement utile et plein d'informations utiles."

Mais cette ouverture ne s'étend pas aux compilateurs du livre. Aucun nom de contact n'est répertorié à l'intérieur, la seule adresse est un tiroir de boîte postale rouillé au bureau de poste de Southampton. Un numéro de téléphone est répondu par un enregistrement, de jour comme de nuit.

La plupart des personnes énumérées dans le livre qui ont été interviewées pour cet article n'ont pas semblé gênées par son opacité, peut-être parce qu'elles considèrent leur relation avec le livre comme symbiotique. "Ils ne disent rien de méchant", a déclaré l'écrivain Bettina Zilkha, qui utilise le livre pour trouver des partenaires de tennis. "Ils ne sont pas Socialiterank.com", a-t-elle déclaré, faisant référence au site Web récemment fermé qui a mis à nu le narcissisme du monde social.

Même Jane Cochran, directrice de BookHampton, qui vend le livre depuis au moins 12 ans qu'elle y travaille, a avoué en savoir peu sur son fonctionnement. « Vers la mi-juin, quelqu'un appelle juste pour dire que les livres sont prêts », a-t-elle déclaré. "Je ne sais pas qui ils sont."

Les entretiens avec de nombreux membres de la société Hamptons, les annonceurs qui prennent de l'espace dans le livre et la recherche des documents publics n'ont pas résolu le mystère de qui possède le Blue Book et agit comme gardien de ses pages.

Mais la piste a conduit à trois amis, Jody Donohue, Martha Olson et Etta Froio, tous âgés de 70 à 80 ans, qui partagent une maison de campagne sur Meadow Lane à Southampton. Certains disent qu'ils sont derrière le Blue Book. Mme Donohue et Mme Olson admettent seulement avoir pris des publicités, ce qu'elles disent avoir fait, discrètement et méthodiquement, pendant environ 10 ans.

"Ce n'est pas ma position de dire ou même de parler de qui est derrière", a déclaré Mme Donohue lors d'un entretien téléphonique, évitant presque malicieusement les questions sur les opérations du livre et sur qui pourraient être ses employeurs. "Cela faisait partie de l'accord." Lorsqu'on la presse, elle dit qu'il y a un comité d'arbitrage qui passe au crible les demandes. "Je ne sais pas combien il y a dans le comité, et je n'en suis pas au courant."

Mme Olson, jointe dans son appartement de Manhattan, a déclaré que son rôle était simplement de transmettre les demandes d'annonces. Puis elle a raccroché le téléphone.

Mme Froio, qui est rédactrice en chef adjointe au Women's Wear Daily, a nié avoir été impliquée dans le livre, ajoutant que c'est une idée fausse que Mme Donohue et Mme Olson en sont les propriétaires ou les éditrices.

Donc qui est tirer les leviers ? "Je pense que les gens qui le dirigent" préfèrent rester privés, a déclaré Mme Froio. "Pour autant que je sache, c'est une tradition, mais je ne peux pas aller au-delà."

Toute cette furtivité n'a pas empêché certaines personnes prétendument privées d'offrir plus que leur part d'informations. Les Noels, une famille de Greenwich, Connecticut, avec une maison, les Dolphins, à Southampton, ont une entrée longue de près d'une demi-page. Mais qui ne voudrait pas se vanter de cinq filles, dont trois éduquées à la Ivy League et toutes mariées, et 16 petits-enfants ? C'est le genre d'affichage qui pourrait sembler gauche, si ce n'était ce qui a fait du Blue Book une lecture de plage si amusante.

De tels noyaux existent partout. Tom Guinzburg, un ancien président et propriétaire de Viking Press qui vit à Southampton, répertorie ses chiens comme ses cadets : Mlle Emma Anstead-Guinzburg, une pointeuse anglaise, est en classe de 2009 au M.I.T. Soo Zi, un Maltais, fréquente, selon le caprice de M. Guinzburg, l'Académie St. Thomas pour le préscolaire ou Mensa K-9. Trouver?

"Les estivants ici ont tendance à se prendre eux-mêmes et les écoles de leurs enfants très au sérieux", a déclaré M. Guinzburg, qui a continué la blague pendant six ans.

Les annuaires PHONE comme le Blue Book, parfois appelés « stud-books », prospèrent encore dans de nombreuses communautés très unies. Washington, DC, a la liste sociale, autrement connue sous le nom de livre vert Rhode Island a votre annuaire privé de Newport, et Harbour Island, Me., a le livre rouge.

Bien que Palm Beach, en Floride, ait un répertoire d'index sociaux, chaque Noël, Pepe Fanjul, le magnat du sucre né à Cuba, dresse une liste téléphonique d'amis qu'il envoie avec ses vœux de vacances.

M. Fanjul a dit qu'il avait un assistant et que les gens suppliaient par téléphone, par e-mail ou par l'intermédiaire d'amis d'amis d'être inscrits sur la liste. S'ils ne conservent pas de résidence permanente à Palm Beach, ils demandent que leurs numéros de New York soient répertoriés. Il a dit qu'il faisait une exception s'ils vivaient sur un bateau et a plaisanté en disant qu'il ferait de même s'ils vivaient dans une voiture. Tout cela semblait plutôt stressant. Peut-être éviter la correspondance indésirable est la raison pour laquelle les personnes derrière le Blue Book ne veulent pas être connues.

"Fondamentalement, chaque année, vous devez appeler et savoir qui est décédé, a déménagé, a divorcé", a déclaré M. Fanjul. "C'est une douleur."


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Revoir

Jacques Péacutepin
"L'East End de Long Island est très cher à mon cœur&hellip Dans SAVORING THE HAMPTONS , Sylvia nous emmène avec enthousiasme et beaucoup de charme à travers les saisons avec la nourriture et les vins locavore de cet endroit spécial, rendant hommage à la culture, l'intégrité et l'unicité de cet endroit extraordinaire."

L'étoile d'East Hampton, 20/04/11
&ldquo&rsquo Savoring the Hamptons ,&rsquo Silvia Lehrer&rsquos beautiful, comprehensive cookbook featuring everything utterly delicious about the North and South Forks of Long Island, is a book that needed to be written&hellipgorgeous photographs&hellipRegions like Tuscany, Napa Valley, and the South of France have long inspired cookbooks celebrating everything these places have to offer. The North and South Forks have now gotten the book and the recognition they deserve&hellip.This is the cookbook for those who revere and respect Long Island&rsquos East End. It is the book to send to friends and family far away, with the inscription &lsquoThis is where we live, and this is why we live here.&rsquo&rdquo

Dan's Papers , 4/15/11
&ldquo Savoring the Hamptons offers a sizeable selection of Silvia's signature recipes, simply stated and gorgeously photographed&hellip. She really is "The Queen of East End Cookery."

Alan Alda
&ldquoThe art of preparing food that touches something in you when you eat is something Silvia Lehrer has spent a lifetime learning. And her ability to teach others how to accomplish that same bit of magic has been a gift to the rest of us.&rdquo

27East.com, May 11, 2011
&ldquo&hellip ultimate coffee-table book on the victual spoils of the North and South forks.&rdquo

Newsday , 5/19/11
&ldquoEqual parts cookbook, travelogue and love-letter to Eastern Suffolk&rdquo

The Chicago Tribune , 5/29/11
Author Silvia Lehrer explores the food and wine of Long Island's East End, offering portraits of farmers and fishermen and owners of local restaurants and wineries&hellip The heart of the book consists of a wonderful collection of recipes&hellipdivided by season, (with) beautiful color photographs.

TimeSquareGossip
"&hellipthe book highlights the season&rsquos finest ingredients from the island&rsquos rich resources&hellip.The book also features a delightful foreword by longtime friend and neighbor Alan Alda as well as fascinating interviews with famed chefs, farmers, vintners and just plain folks who appreciate the bounty of the East End. This is indeed Silvia&rsquos love letter to the Hamptons and deserves a place of pride on your bookshelf!"


Voir la vidéo: Crème brûlée à la réglisse (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Salah

    A mon avis c'est déjà discuté

  2. Zioniah

    Elle a visité l'idée remarquable

  3. Tolland

    Bravo, quelle excellente réponse.

  4. Hwitcumb

    SUPER!!! Tomber !!!

  5. Aldn'd

    Réponse adorable

  6. Nabi Ulmalhamsh

    Vous n'êtes pas correcte. Je suis sûr. Je peux défendre ma position. Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.

  7. Samutaxe

    Tout à fait d'accord avec vous. Cela me semble être une bonne idée. Je suis d'accord avec toi.

  8. Anatol

    Super, c'est une opinion précieuse

  9. Ma'mun

    Igor Zhzhot))))) Et ce n'est pas vous qui vous a accidentellement mis le feu à la maison ??



Écrire un message