Nouvelles recettes

Recette Titaina

Recette Titaina


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

  • Recettes
  • Type de plat
  • Entrées
  • Entrées de fruits de mer
  • Entrées de poisson

J'ai eu ça dans un bar à tapas en Espagne il y a longtemps et j'ai pu comprendre comment le faire. C'est un moyen facile de nettoyer le réfrigérateur et le placard. Mais vous pouvez toujours l'accompagner d'une salade ou d'un autre plat d'accompagnement végétarien pour le dîner.

72 personnes ont fait ça

IngrédientsPortions : 4

  • 2 cuillères à soupe de pignons
  • 1 cuillère à soupe d'huile de cuisson
  • 1/2 poivron rouge, haché
  • 1/2 poivron vert, haché
  • 1/2 petit oignon, haché
  • 1 cuillère à soupe d'ail émincé
  • 1 boîte de 400 g de tomates en dés, égouttées
  • 1 boîte de thon, égoutté
  • 1/2 cuillère à café de sucre en poudre
  • 1/4 cuillère à café de cannelle moulue
  • 1 pincée de muscade moulue
  • sel et poivre au goût

MéthodePréparation : 10 min › Cuisson : 40 min › Prêt en : 50 min

  1. Faites griller les pignons dans une poêle à frire sèche à feu moyen pendant environ 5 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient parfumés. Enlever de la chaleur et mettre de côté pour refroidir.
  2. Faire chauffer l'huile dans une poêle à feu moyen. Ajouter les poivrons rouges et verts, l'oignon et l'ail. Cuire en remuant jusqu'à ce qu'ils ramollissent et ramollissent, environ 10 minutes. Incorporer les tomates et poursuivre la cuisson en remuant encore 15 minutes. Mélanger le thon, le sucre, la cannelle, la muscade, le sel et le poivre. Laisser mijoter environ 15 minutes de plus. Incorporer les pignons de pin et servir.

Vu récemment

Avis et notesNote globale moyenne :(33)

Avis en anglais (23)

par Ewi

Facile à préparer et à déguster à merveille ! J'ai ajouté des piments pour le pimenter ! Excellent seul, très copieux. Merci pour la bonne recette !-12 février 2013

par StéphanieM

Je cherchais quelque chose d'unique et de totalement dévorable pour une soirée le week-end dernier... Cette recette a été un succès. Je n'ai jamais préparé un plat qui a disparu aussi vite. (Et j'ai doublé la recette!) J'ai suivi les conseils d'un autre critique et les ai servies sur des tranches de ma baguette préférée, légèrement arrosées d'huile d'olive, garnies de Titaina, puis grillées brièvement sous le gril. Le seul ajustement que j'ai apporté à la garniture a été d'ajouter quelques touches de vinaigre balsamique, ce qui, à mon avis, a vraiment fait ressortir les saveurs complexes d'un plat aussi simple. J'ai utilisé une grande boîte de thon germon et des tomates rôties au feu de mon épicier bio local. Pourtant, personne ne pouvait croire que quelque chose venait d'une boîte... sans parler du fait que j'ai mis de la cannelle sur du thon Merci, merci, merci!-26 déc 2006

par TUNISIANSWIFE

c'est très bien avec quelques ajustements. Gardez toutes les proportions les mêmes, mais utilisez des poivrons rouges rôtis en pot, 1 jalapeño pour un peu de zip, de la coriandre fraîche hachée et garni d'olives noires séchées à l'huile. Je ne voyais pas l'intérêt de cuisiner cela aussi longtemps que prévu, à moins que ce ne soit censé avoir la consistance d'une sauce chili, peut-être ? Je n'avais jamais cela auparavant et aucune photo publiée, je ne savais pas si c'était ce que la consistance était censée être, mais je préférais que ce soit moins " pâteux ". Ajouter les tomates égouttées après avoir fait sauter les légumes et ajouter les épices; a jeté le thon et la coriandre à la toute fin. Quand j'ai goûté cela, la cannelle était très apparente et ne se mariait pas bien avec le thon. Il avait besoin d'agrumes pour le thon. Je n'avais pas de citrons frais pour garnir, alors j'ai ajouté 3 paquets de True Lemon (vrai citron séché dont aucune cuisine ne devrait se passer). Cela a considérablement amélioré la saveur! le thon ressortait, et il maîtrisait la cannelle, et n'ajoutait aucun goût aigre, seulement le goût du zeste de citron. Je préférerais seulement ce chaud s'il devait être servi sur des pâtes (ce qui serait un excellent plat de Carême), mais au lieu de cela, je l'ai aimé à température ambiante pour servir avec du pain salé frais. merci pour la recette qui peut être modifiée au goût. Super rapide et facile et peut utiliser votre imagination pour une variété de façons de le servir.-17 janv. 2007


Les meilleures tapas espagnoles

Nous vous proposons un itinéraire à travers les tapas d'Espagne auquel vous ne pourrez résister. Bien que dans chaque communauté autonome la tradition soit différente, il existe une série de recettes que vous devez manger, que vous aimiez ou non les tapas espagnoles. Aujourd'hui, nous allons nous concentrer sur ces villes qui cachent trésors gastronomiques sous forme de tapas. La culture des tapas est profondément enracinée en Espagne. Que ce soit sous forme de pintxo, de tapa ou de ration, il existe quelques plats essentiels selon la ville.

Bien sûr, bien que nous ayons lié certaines de ces tapas à une ville spécifique, nous savons que ce sont des plats qui sont généralement servis dans toute la communauté. C'est un sélection de tapas très caractéristiques d'Espagne, certains plus anciens et d'autres plus récents…, que voudriez-vous inclure ?


MA CUISINE EN ESPAGNE

Je n'ai jamais vu ça auparavant - ça a l'air fantastique !

Chien fou : Typique de Cadix et Huelva. Essayez-le, veillez simplement à ne pas trop cuire le thon, sinon il deviendra sec.

Il faut sourire car les rôtis n'ont jamais été 'mon truc' ! N'oubliez pas d'être un peu surpris que lors de visites chez des particuliers aux États-Unis, cela semblait en effet un plat préféré. . . géographie, contexte culturel - ne le préparez toujours pas à la maison :) ! Et le thon que je mange habituellement nage encore presque !! Mais j'aime vraiment ton plat de thon. . . comme tous les ingrédients de la sauce et le fait que le poisson sera encore rose au centre. . . cette recette est certainement sur le chemin de la cuisine. . . fera rapport. . .

Eha : Je résiste au thon rôti, car il est si bon simplement grillé saignant ou, comme vous le mentionnez, presque encore nageant. Mais, si vous faites attention à ne pas trop le cuire, il est sublime. Bat le boeuf.


2. Esgarraet (poivrons rôtis et morue salée)

Esgarraet (également connu sous le nom d'Esgarrat, Escalivada ou Aspencat) est une salade à base de poivron rouge rôti, de morceaux de morue séchée, d'ail, d'olives noires et d'huile d'olive. La recette est assez simple – les poivrons et la morue sont grillés (rôtis). Une fois refroidis, les poivrons sont pelés puis coupés en lanières. Concernant la morue – les arêtes sont retirées, puis le poisson est « écrasé ». Au stade final, la salade (mélange de poivre et de cabillaud assaisonné d'ail et de sel) est agrémentée d'olives noires. Et comme presque tout dans la cuisine méditerranéenne, la salade est ensuite généreusement arrosée d'huile d'olive vierge.
Le produit final - esgarraet, a une saveur tout à fait unique déterminée par la contribution contrastée de la morue salée et du paprika doux, "brisée" par le goût piquant de l'ail cru.

Esgarraet est très populaire dans la région de Valence, donc sans surprise, il a aussi ses « saveurs » locales. Par exemple, à Castellón, traditionnellement, l'aubergine au four est ajoutée à la salade. Il existe également une version esgarraet appelée "Aspencat" où la morue est remplacée par du mojama (filet de thon salé). Dans une autre version régionale populaire en Catalogne et appelée « Esqueixada », le paprika rouge est remplacé par des tomates.
Compte tenu de la composition des salades, il est facile de conclure que les salades « de type esgarraet » ont des racines profondes dans la cuisine méditerranéenne traditionnelle. Une autre partie commune - ils sont tous consommés froids.

Remarque : En catalan, « esgarraet » signifie « gratté » (dans ce cas « coupé » en morceaux) reflétant le fait que les principaux composants de la salade - le paprika et le poisson sont coupés en petits morceaux étroits (de même, le nom « Esqueixada » peut également être traduit par « déchiré » ou « déchiré »).


  • Traditions
    • Les Titans ont le plus grand nombre de personnes tuées dans la tradition d'Arches, surpassant tout le reste :
      • Ils ont presque anéanti la planète entière, tuant des milliards de personnes et les ont poussés au point de faire en sorte que les survivants restants créent les arches et fuient la terre afin d'éviter l'extinction (jeu de mots non voulu) que ce point en soi est suffisant pour donnez-leur le nombre de victimes le plus élevé dans la seule tradition d'Arches.
      • Ils ont tué d'innombrables survivants qui sont arrivés sur la planète après avoir été choisis par les surveillants pour aider à tenter de tuer les Titans et de nettoyer la terre de la corruption. Cependant, ces survivants ne pouvaient pas "réapparaître".
        • En tant qu'Homo Deus, Helena a résolu le problème en créant un protocole dans tous les implants de survivants qui oblige les survivants à tromper la mort encore et encore jusqu'à ce qu'ils tuent le roi Titan.
        • Dans la chronologie d'Ark, ils ne sont peut-être pas morts car le duo a réussi à arriver à Arat Prime pour envoyer immédiatement Helena dans la simulation Genesis, qui a fait HLNA au moment où elle était à l'intérieur, le tout en succession rapide.
        • Les Titans les plus nombreux étaient aussi grands et gros que les Mek et Mei Yin du jeu les appelaient des "diables inférieurs". Mei Yin mentionne également qu'il existe des Titans géants plus gros que son Mek mais qu'ils étaient plus petits que les Titans du jeu.
        • En ce qui concerne l'histoire de la tradition ARK, dans la note n ° 19 de l'explorateur Diana, les Titans sont considérés comme des "entités hyperfauniques artificielles". En plus de cela, la présence de titans les rend si dangereux qu'un 0,03% de la population humaine peut vivre sur l'univers ARK Terre avec des Titans errant autour de la planète.
        • Cela montre également le pouvoir des Titans, car dans Extinction, il ne restait que 4 Titans sur la planète et ils gardaient toujours toutes les Arches dans l'espace alors qu'il n'en restait plus que 4, étant donné qu'ils étaient parmi les plus grands et les plus forts des Titans. Cependant, cela montre toujours leur immense pouvoir de maintenir la valeur de l'élément d'une planète. Sur la base de la tradition d'Extinction, les titans du jeu sont apparus après l'ascension d'Helena et que Mei Yin ait tué la majorité des titans inférieurs lorsque Diana a décrit une forêt ambulante (Forest Titan) s'approchant de Mei Yin et de son mek, et un titan qui a fait d'énormes traces près du Snow Dome (Ice Titan).
        • La note de l'explorateur décrit comment les titans et les créatures corrompues attaquent leur cible en l'entourant et en l'écrasant. Si les ARK atterrissaient lorsque le niveau d'élément est trop élevé, chaque ARK et sa vie seraient détruits par cette même tactique. Par conséquent, l'indice de toxicité des éléments maintient les ARK en orbite.
        • Les Giganotosaurus - les prédateurs suprêmes de l'île, le giga ravage tout sur son passage sans se soucier de ce dans quoi il enfonce ses crocs. Le giga est le plus fort des 3 prédateurs de pointe ARK en termes de dégâts bruts. Ceci est similaire au Titan de Glace qui agit comme un animal sauvage et tourne son attention vers n'importe quoi. Les deux ont une courte accélération où le giga a une faible endurance mais une vitesse de course rapide et le Ice Titan doit sauter pour rattraper sa vitesse. Dans la tradition, le giganotosaurus de Mei Yin a non seulement détruit son apprivoisement, mais il a gravement affaibli le pouvoir de la Nouvelle Légion sur l'île. D'après le dossier d'Helena, le giganotosaurus a 4 coches pour ses attaques de morsure et ses attaques de griffes supposées.
        • Les Wyvern - les prédateurs au sommet de la Terre brûlée, la wyvern utilise sa morsure déjà mortelle ainsi que ses attaques élémentaires à longue portée, mais dévastatrices en vol. La wyverne est le plus rapide des 3 prédateurs apex ARK en termes de vitesse. Cela ressemble au Titan du désert, qui vole et utilise la foudre et ses troupeaux pour attaquer à distance tout en se déplaçant dans n'importe quelle direction et n'importe où en peu de temps. Il est donné que les deux sont capables de voler. Dans la tradition, les wyverns ont détruit de nombreuses colonies de la Terre brûlée dans le but de permettre à l'ARK de conserver les ressources. D'après le dossier d'Helena, la wyverne a 5 coches pour ses attaques élémentaires respectives.
        • Les Reaper - le prédateur suprême d'Aberration, le Reaper utilise des attaques à l'acide et d'autres formes d'attaque pour ralentir et vaincre sa proie. Il possède également une armure naturelle difficile à pénétrer sans l'utilisation de Charge Light. Le Reaper est le plus durable et le plus flexible des 3 prédateurs apex ARK. Ceci est similaire au Forest Titan qu'il utilise des vignes pour ralentir et endommager aussi, il réduit considérablement les dommages dus à son corps en bois de la même manière que l'armure naturelle des Reapers. Le Titan utilise également des arbres venimeux qui empêchent les survivants de se déplacer de la même manière que les Faucheurs peuvent créer des nuages ​​​​acides rendant les zones dangereuses. Dans la tradition, les Moissonneurs étaient si nombreux dans la région de l'élément d'aberration qu'ils ont ralenti les progrès de la tribu futuriste sur le projet Gateway car ils avaient besoin de minerai d'élément. D'après le dossier d'Helena, la faucheuse a 4 coches pour déchiqueter l'armure et une spécialité pour tuer des humains.
        • Chacun des prédateurs au sommet est incontesté ou a très peu de challengers sur ses ARK respectifs, mais le Mek rivalise avec les trois car il s'agit d'un équilibre de puissance, de vitesse et d'armure. Un mek peut potentiellement abattre chacun dans une situation 1v1. C'est vrai lorsqu'un pilote as mek peut facilement abattre chaque titan. Dans la tradition, Mei Yin a réussi à retenir et à tuer des centaines, voire des milliers de titans dans son mek, Diana a vaincu sans effort le titan de la forêt et le duo du Mega Mek a forcé le King Titan à se retirer complètement.
        • Enfin, les gardiens et les surveillants, avec en particulier les surveillants, pourraient être utilisés pour préparer les survivants au roi Titan en raison de plusieurs variations basées sur la difficulté, ce qui est similaire à la façon dont le roi Titan peut se renforcer en s'augmentant avec plus d'éléments et plus encore le Les surveillants en raison de leur capacité à se transformer comme le King Titan peut se transformer en une version mécanisée de lui-même. Ils ont également tendance à invoquer et à contrôler des serviteurs de la même manière que le roi Titan contrôle les autres Titans et créatures corrompues.
        • Les 4 Titans sont inspirés des franchises Kaiju telles que Godzilla, Pacific Rim, Gamera, Ultraman, etc.
        • Cela est démontré par leurs noms de spawn internes impliquant kaiju, leur taille et leur puissance immenses, et le fait que leur compteur est le meks qui fait référence au genre et comment les mechs combattent souvent le kaiju (comme Pacific Rim avec les jaegers et la franchise Godzilla avec MechaGodzilla ).
        • Le King Titan est montré dans le pack d'extension Extinction pour être capable de se rendre plus fort et même de changer de forme en se transformant en Alpha King Titan, mais on ne sait pas si les autres Titans sont capables d'utiliser cette capacité ou s'il s'agit simplement d'un pouvoir exclusif pour le King Titan.
        • Les Ice Titan a été montré dans la bande-annonce d'Extinction et plus d'informations ont été données lors de l'un des livestreams communautaires. Ώ]
        • Les Forest Titan a été montré dans la première image teaser d'Extinction pour Extinction Chronicles IV.
        • Les développeurs ont confirmé ΐ] que les Titans sont temporairement apprivoisés (1 jour).
        • Tous les Titans sont classés comme « Sauvages », contrairement à tous les autres Boss. Après avoir apprivoisé, en fonction des dommages causés au Titan, son préfixe devient "Gamma", "Beta" ou "Alpha" (ou aucun) à côté de son nom d'origine.
          • Avant cela, la statistique qu'il possédait était basée sur combien La santé qu'il avait laissée, mais en raison de sa régénération rapide lors d'un mitraillage trop loin du point central d'invocation, il était facilement exploitable.
          • Le King Titan n'a que 2 variantes alors que tous les autres boss en ont 3.
          • De plus, la variante Alpha King Titan n'est pas comme la variante Alpha Boss typique car les Alpha Boss sont toujours d'apparence rouge et l'Alpha King Titan est plutôt violet et d'apparence radicalement différente par rapport au changement de couleur habituel que les Alpha Boss ont apparaissant plus comme un mécanisé version du Roi Titan.
          • Encore plus, il est expliqué dans la tradition que le King Titan est capable de se renforcer lui-même, comme le laisse entendre son dossier Mecha King Titan qui indique "Même à son plus puissant, entièrement augmenté par l'élément qui l'a engendré" par opposition aux boss sur les Arches qui ne peuvent pas s'alimenter et qui sont invoqués et modifiés par le survivant (s'il s'agit même de la même créature ou simplement de variations plus puissantes créées par les Arches et que chaque Gardien que nous combattons est un tout nouveau Gardien par opposition au même ).
          • Contrairement à tous les boss, le King Titan n'a pas d'arène (ce qui est l'une des caractéristiques des boss normaux) mais est plutôt un monde ouvert.
          • Les 3 autres Titans sont également en monde ouvert au lieu d'être dans une arène.
          • La seule exception à cela est la Broodmother sur Valguero, mais il s'agit d'une carte mod et non d'une carte d'histoire officielle comme The Island, Scorched Earth, Aberration, Extinction, Genesis: Part 1 et Genesis: Part 2.
          • A "Titan" dans son nom.
          • La tradition indique clairement qu'il s'agit de l'un des Titans, car les Titans ont provoqué l'apocalypse sur Terre, tandis que les patrons sont utilisés sur Arks pour entraîner les survivants à affronter les Titans et les créatures corrompues.
          • En plus de cela, c'est la cause de l'apocalypse car elle contrôle tous les Titans et les créatures corrompues alors que les Boss de l'Arche aident finalement l'humanité à s'entraîner à affronter les Titans.
            • Mais parce que le roi Titan est le seul à contrôler les titans et les créatures corrompues, le tuer entraîne la confusion de ses serviteurs, les laissant vulnérables à la défaite des survivants des ARK.
            • Pour le Titan de glace, les dégâts maximum qu'il peut subir par coup sont de 6% de sa santé. Toute valeur de dégâts supérieure à 6% de sa santé reste à cette même valeur.
            • Pour le Titan du désert, les dégâts maximum qu'il peut subir par coup sont de 10% de sa santé. Toute valeur de dégâts supérieure à 10% de sa santé reste à cette même valeur
            • Pour le King Titan, les dégâts maximum qu'il peut subir par coup sont de 30 000 dégâts. Cependant, certaines créatures, notamment d'autres titans et le Mega Mek, peuvent infliger beaucoup plus de dégâts. Le maximum de dégâts qu'ils peuvent infliger au King Titan avant qu'il ne se stabilise à 30 000 est de 120 000 dégâts par coup. Cela s'explique lorsque le King Titan est dans son état de repos, certaines créatures dans les serveurs avec des paramètres de dégâts élevés font désormais plus de dégâts que lorsque le King Titan se promène.
            • Les Titans ne devraient plus consommer Nourriture en solo
            • Titan bêta et gamma Correctif de santé
            • L'interface utilisateur de l'émetteur ne montre plus que Titan est téléchargeable pendant la limite de téléchargement de 2 heures
            • Augmentation du taux de famine d'environ 3 fois
            • Empêche tous les Titans de se baser sur n'importe quel personnage
            • Tous les Titans infligent désormais des dégâts importants à Champ de force et caisses de largage de ravitaillement orbital 
            • Correction de la réinitialisation des statistiques lorsque Titan était téléchargé sur un serveur
            • Les Titans sauvages en font désormais 5 fois plus Dommages aux Titans apprivoisés
            • Les dégâts accumulés lors des combats contre les boss des Titans déterminent désormais l'efficacité de l'apprivoisement, contrairement à ce qu'ils étaient auparavant lorsqu'ils étaient basés sur le fait de rester Santé
            • Ajout de l'affichage des minutes et des heures à la minuterie de refroidissement
            • Temps de recharge augmenté pour tous les Titans à 6 heures
            • Possession d'un Titan apprivoisé réduite à 1 jour sur le même serveur
            • Les Titans téléchargés sur d'autres serveurs ont désormais leur Nourriture réglée sur 0 La régénération de santé s'éteint désormais 1 heure après que Titan ait été apprivoisé
            • Ajout d'engrammes Tek pouvant être déverrouillés par la mort de Titan
            • Les contrôles de la minuterie de désactivation de Titan ne concernent que les joueurs dans son arène
            • Correctif potentiel pour augmenter la minuterie après les scénarios de temps de recharge
            • Augmentation du temps de famine de 30 minutes à un peu plus d'une heure avant la mort de Titan
            • Consommant La croquette ne donne plus Nourriture
            • Suppression du temps de recharge d'invocation de Titan en mode solo
              Les Meks infligent désormais environ 3 fois plus de dégâts aux Titans apprivoisés avec un pistolet et environ 9 fois plus de dégâts aux Titans apprivoisés avec une épée
          • Augmenté Multiplicateurs de dégâts de tourelle vers les Titans apprivoisés
          • Les Titans ne peuvent plus se déplacer ou attaquer pendant 15 minutes après avoir été téléchargés et subissent des dégâts accrus dans cet état.
          • Augmentation du temps de recharge de Titan à 6+ heures
          • Correction d'une faute de frappe dans le message vertical « Impossible d'endommager »
          • Remarque : les correctifs qui ne concernent qu'un seul Titan en particulier peuvent être trouvés dans chacun de leurs journaux de modifications individuels.


            La capitale espagnole de la paella est sur le point d'être le prochain hotspot gastronomique

            Valence est saluée comme le nouveau hotspot gastronomique d'Espagne, et il était temps. Avec ses marchés animés, ses produits de classe mondiale et une nouvelle école de chefs locaux créatifs, Valence est l'un des meilleurs endroits pour manger et boire en Espagne.

            Bien que la ville ait longtemps été éclipsée par ses sœurs plus grandes et plus cosmopolites, Barcelone et Madrid, le tourisme à Valence se développe et des visites gastronomiques apparaissent dans toute la ville alors que de plus en plus de visiteurs affamés viennent goûter les saveurs locales.

            Paella Valencienne, bien sûr, est en haut de la liste des choses à essayer. Mais la cuisine de la région comprend d'innombrables plats moins connus, comme arroz al horno (c'est-à-dire du riz cuit au four) cuit avec des saucisses et des pois chiches, ou titaine, une tapa de pêcheur de thon bleu, poivrons rouges et pignons de pin. Auparavant inconnu, ce type de cuisine valencienne traditionnelle est en train de devenir un attrait pour les voyageurs gourmands curieux.

            L'essentiel du buzz est centré sur le nombre croissant de restaurants contemporains haut de gamme de la ville. L'un des grands noms de la ville est Quique Dacosta, chef-propriétaire d'El Poblet, un restaurant une étoile Michelin. Un autre chef local, Ricard Camarena, est un nom familier à Valence depuis une décennie et sa cuisine impressionne maintenant les critiques de partout.

            Cependant, vous n'avez pas besoin d'aller haut de gamme pour bien manger à Valence. Les plus humbles bars à tapas locaux et les cuisiniers à domicile connaissent l'importance des ingrédients de qualité et des méthodes traditionnelles, ainsi que tout meilleur restaurateur, et ils obtiennent tous leurs produits sur les marchés alimentaires locaux florissants de la ville. Les grands supermarchés, comme les chaînes de restauration rapide, sont rares ici.

            Dans le vaste palais gastronomique Art nouveau de la ville, le marché central, les acheteurs s'approvisionnent en crustacés locaux, jamón serrano, baguettes, escargots, oranges, amandes et bien plus encore des 1 000 étals sous le grand plafond en forme de dôme.

            Il est facile de comprendre pourquoi les Valenciens sont si fiers de leurs traditions culinaires. Passez du temps dans la région et vous remarquerez que les gens ont leur propre façon de manger et même de penser à la nourriture.

            Certains disent que almuerzo, la collation copieuse de la région de Valence en milieu de matinée est comme une religion. Même l'employé de bureau le plus occupé trouve quinze minutes pour se précipiter pour un morceau chaud de tortilla et un café cortado. Ceux qui ont un peu plus de temps aiment s'attarder autour d'une baguette avec une bière ou un café au cognac.

            Ceci n'est qu'un exemple des nombreux rituels alimentaires observés par les Valenciens, qui mangent ou boivent généralement des choses particulières à certaines heures de la journée (la paella, par exemple, ne se mange qu'à l'heure du déjeuner) et à certaines périodes de l'année. Manger de saison est une habitude à vie.

            Quoi que vous fassiez, ne jouez pas avec les rituels éprouvés ou les recettes. Jamie Oliver a déjà mis du chorizo ​​​​dans une recette de paella et a suscité la colère de toute la région et du pays ! Comme aime à le dire mon colocataire valencien, « il n'y a qu'une seule façon de faire une vraie paella. Tout le reste est juste arroz con cosas (riz avec des choses dedans).

            Maintenant que le secret est dévoilé, nous vous recommandons d'arriver à Valence avant que la foule ne descende. Essayez la nourriture locale - et la façon dont les habitants y pensent - pour vous-même et vous ne mangerez peut-être plus jamais de la même manière.


            Conclusion

            Selon Sabarez [64], les procédés de séchage actuellement employés dans l'industrie alimentaire, y compris les produits de la mer, sont toujours intéressants et n'ont pas atteint leur limite de performance. Il y a encore de la place pour des améliorations, par la réingénierie et l'optimisation, afin de rendre les processus plus durables. Ainsi, le séchage continuera à jouer un rôle de premier plan dans la fabrication, car l'industrie alimentaire adopte facilement des améliorations progressives des technologies existantes.

            Le séchage naturel à l'air libre, encore pratiqué dans de nombreux endroits pour les produits de la mer traditionnels, est à la merci des intempéries pour affecter le processus et pratiquement aucun contrôle n'est possible autre que la protection physique du poisson en train de sécher. Évidemment, le séchage artificiel ou mécanique permettra un meilleur contrôle de la température et du débit d'air. Ceux-ci sont déjà utilisés dans plusieurs cas, notamment pour muxama et d'autres produits dérivés du thon.

            Gallart-Jornet et al. [30] et Esteves [92] ont compilé des données sur la composition nutritionnelle, les caractéristiques des produits et les paramètres de qualité du thon cru et muxama desquels les changements (attendus) dus au traitement peuvent être déduits. En outre, le processus de production a été étudié par Barat et Grau [88] qui ont réalisé un certain nombre d'expériences pour caractériser et comparer la décongélation et le salage simultanés de longes de thon congelées en utilisant du sel sec ou de la saumure à la procédure traditionnelle décrite ci-dessus. Ces auteurs ont observé un net raccourcissement du temps de traitement nécessaire pour obtenir muxama avec la décongélation en saumure et le salage simultanés des longes de thon congelées. De plus, Esteves et Aníbal [82] ont modélisé les changements des paramètres physico-chimiques des longes de thon pendant la phase de salage à sec et ont dérivé des équations prédictives pour estimer les paramètres d'intérêt en insérant des valeurs de température et de temps dans la plage appropriée (respectivement 14 à 20 °C et 4 à 7 jours) au cours de l'étape de séchage ultérieure du traitement muxama. Étudier l'évolution des paramètres de qualité pendant/au cours du traitement et modéliser la cinétique des mécanismes chimiques en fonctionnement, au lieu d'évaluer « simplement » les caractéristiques par l'analyse des produits finis, comme le suggèrent Collignan et al. [112] pour la déshydratation osmotique des poissons, fournirait une compréhension plus large du développement de la qualité. Néanmoins, les changements dans les profils d'acides aminés et d'acides gras de muxama et d'autres produits salés à base de thon au cours des processus décrits ci-dessus n'ont pas été entièrement étudiés. Ces caractéristiques sont pertinentes si l'on considère la composition nutritionnelle du muscle de thon, sa teneur élevée en protéines et en matières grasses et la susceptibilité accrue à la détérioration (décarboxylation bactérienne de l'histidine en histamine) et à l'hydrolyse et à l'oxydation, respectivement.

            En outre, il pourrait être intéressant d'explorer la cinétique et les effets d'approches « innovantes » de la « étape de salage », par exemple, en remplaçant partiellement le sel à base de sodium par des sels de magnésium, comme examiné par Barat et al. [90] ou avec l'utilisation de l'imprégnation sous vide telle qu'étudiée par Chiralt et al. [113]. En plus des progrès technologiques, des améliorations de l'efficience et de l'efficacité des méthodologies existantes peuvent être obtenues en optimisant les conditions de salage grâce à des conceptions expérimentales plus complexes telles que la méthodologie de surface de réponse (RSM) [114,115,116], par exemple, comme réalisé par Corzo et al. . [117] pour le poisson-chat.

            De plus, en utilisant l'approche de Kohsaka et al. [105] pour étudier les relations entre les connaissances scientifiques traditionnelles et modernes concernant la production de muxama dans le sud du Portugal et de l'Espagne et l'analyse de la certification aux niveaux régional/paysage/marin et produit (sensu [107]) sont des études de suivi intéressantes.

            En Europe, il y a un intérêt croissant pour les produits de la pêche traditionnels dérivés d'espèces locales et préparés avec des recettes anciennes et traditionnelles [51]. La recherche de la combinaison la plus appropriée et efficace des conditions de transformation pour obtenir un produit avec des caractéristiques chimiques, microbiologiques et sensorielles optimales permet non seulement de fournir aux producteurs des critères améliorés pour les pratiques traditionnelles utilisant des procédures standardisées, mais représente également une base pour la valorisation du produit [51]. De plus, comme l'ont récapitulé Aníbal et Esteves [93], les produits traditionnels ont tendance à disparaître une fois que les producteurs décèdent ou que la production et le commerce ne sont plus lucratifs. Comprendre comment les produits traditionnels, comme le muxama et d'autres produits salés à base de thon susmentionnés, sont transformés et consommés est une première étape pour s'assurer qu'ils seront produits à l'avenir. En plus de contribuer à la préservation du patrimoine (collectif) et de la culture, ces produits peuvent jouer un rôle important dans le développement durable des populations et des régions.


            Horchata avec « fartons »

            PRÉPARATION:
            Lavez les noix tigrées et faites-les tremper dans l'eau. Conserver au réfrigérateur pendant 12 heures.
            Filtrez et nettoyez à nouveau.
            Broyez-les avec 200 ml d'eau froide jusqu'à l'obtention d'un liquide blanc.
            Presser dans un bol à l'aide d'une passoire ou d'un chiffon fin.
            Retirez tout le liquide possible des noix tigrées. Ajouter le reste d'eau froide, le sucre et remuer.

            RECETTE « FARTON »

            Diluer 50 g de levure de boulanger dans 100 ml d'eau.
            Mélangez 600 g de farine avec la levure, 100 g de sucre et deux œufs.
            Ajoutez ensuite 100 ml d'huile et une cuillère à café de sel. Obtenir une pâte homogène et laisser reposer jusqu'à ce qu'elle double de volume.
            Faire des boules avec la pâte et sur une banque saupoudrée de farine rouler la boule pour l'allonger.
            Disposez les fartons sur la plaque du four beurrée.
            Mettre au four préchauffé à 180º pendant 15 à 18 minutes jusqu'à ce qu'ils soient dorés sur le dessus. Mélanger 150 g de sucre glace avec 50 ml d'eau tiède jusqu'à l'obtention d'un sirop épais. Peignez les « fartons » pendant qu'ils sont encore chauds.


            MA CUISINE EN ESPAGNE

            Je cuisine occasionnellement du poulpe (les liens vers plusieurs recettes sont ci-dessous). C'est un peu un processus, mais assez simple une fois que vous avez surmonté tout malaise initial à propos de ce céphalopode glissant. Mais c'est en trouvant du poulpe cuit emballé au supermarché qui m'a inspiré à préparer du poulpe grillé à la maison.

            Oui, il faut cuire le poulpe avant de le griller. Griller ne fait pas cuire le poulpe, il apporte une "valeur ajoutée". Cela prend environ trois minutes et ajoute les saveurs distinctives de la chair saisie et de la fumée. À partir de poulpe précuit, c'est rapide et facile. A tel point qu'aucune recette n'est nécessaire, juste un peu d'orientation.

            Si vous achetez du poulpe frais et non cuit, il doit d'abord être attendri en le congelant pendant trois jours (peu importe de le battre). Décongeler, puis cuire dans de l'eau frémissante pendant 10 à 15 minutes par livre ou jusqu'à ce qu'il soit tendre lorsqu'il est testé avec une brochette. Jeter les viscères de l'intérieur de la tête et du bec buccal. Ne pas enlever la peau. (Les instructions complètes sont ici.)

            Les petites pieuvres (1 livre ou moins) peuvent être grillées entières. Les gros doivent être démembrés et couper chaque tentacule (c'est en fait un "bras" ou, en espagnol, un "pata.”) à griller séparément et couper la tête en plusieurs lanières. Gardez la peau violacée avec les ventouses intactes, si possible. La peau aide à garder la pieuvre juteuse.

            Tentacules de poulpe cuits et emballés sous film rétractable.

            La pieuvre cuite que j'ai achetée était déjà divisée en tentacules. Ils n'avaient besoin que d'être lavés et séchés en tapotant.

            Si vous prévoyez de faire griller la pieuvre sur des charbons, badigeonnez les morceaux d'huile. Si vous grillez à la plancha ou dans une poêle, faites chauffer la plancha, puis badigeonnez d'huile la grille, pas le poulpe.

            Faites chauffer le gril très chaud pour que le poulpe grille rapidement et ne libère pas beaucoup de jus. Une fois qu'un côté est doré, utilisez des pinces pour le retourner.

            Comment servir ? Le poulpe grillé est incroyable dès sa sortie du gril, avec la peau juste un peu croustillante. Il peut être servi comme amuse-gueule, il suffit de ramasser un tentacule avec les doigts ou de le couper en bouchées.

            En Galice (nord-ouest de l'Espagne), le poulpe est invariablement servi avec une simple ajada de gros sel, huile d'olive et pimentón (paprika). En Andalousie (sud de l'Espagne), elle s'accompagne de aliño, une vinaigrette d'ail haché, de persil, d'huile d'olive et de citron. J'ai fait une sauce en combinant de la mayonnaise avec du pimenton chaud et sucré.

            En Galice, le poulpe est généralement associé à cachelos, pommes de terre bouillies, assaisonnées avec la même huile et pimentón que le poulpe. Une autre version demande une purée de pommes de terre lisse. J'ai servi la pieuvre avec des pommes de terre écrasées.


            « Coca de Llanda »

            C'est l'un des bonbons valenciens les plus traditionnels pour le goûter de l'après-midi. Sa recette, pour sa simplicité, est passée de grand-mères en mères et filles et son nom vient de la "llanda", un récipient rectangulaire en aluminium où la coca est "llanda", cuite au four.

            INGRÉDIENTS:

            3 oeufs
            250 ml de lait
            125 ml d'huile d'olive onctueuse
            150 gr de sucre
            250 gr de farine
            Zeste de citron râpé
            4 sachets de soda ou de levure de boulanger

            ÉLABORATION:

            Mélangez la farine tamisée, le sucre, le zeste de citron, le soda ou la levure et une fois mélangés, ajoutez les 3 jaunes d'œufs battus avec le lait et l'huile. Remuez très bien et mélangez jusqu'à ce qu'il forme une masse homogène et crémeuse.

            Dans un autre bol, nous montons les blancs en neige ferme et les mélangeons délicatement avec le mélange précédent (mouvements enveloppants) pour éviter que les blancs d'œufs ne s'effondrent. Versez ensuite le mélange dans la plaque recouverte de papier sulfurisé huilé. Saupoudrer d'un mélange de sucre et de cannelle.

            Bake in a preheated oven to 180ºC for 20-25 minutes or until golden brown on top and pierce with a skewer, it should be dry on removal.


            Voir la vidéo: Vinaros News coc tonyina Pastis (Mai 2022).