Nouvelles recettes

Les secrets du régime italien

Les secrets du régime italien

Le régime italien « traditionnel » vénéré contient beaucoup d'amidons, d'huiles, de viandes rouges et de vin. Cependant, cela ne semble pas empêcher de nombreux Italiens de vivre jusqu'à un âge avancé.

Il est indéniable que les taux d'obésité en Italie ont augmenté ces dernières années, en grande partie en raison d'un goût croissant pour la restauration rapide et d'un mode de vie plus sédentaire. Environ 40% de la population adulte est maintenant en surpoids ou obèse, mais ce chiffre reste relativement faible par rapport au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada et en Australie. Cependant, cela dit, la cuisine italienne traditionnelle est toujours à l'honneur et nous pouvons en apprendre beaucoup.

Ingrédients

Il y a beaucoup de bonnes choses dans le régime italien en plus de celles qui viennent immédiatement à l'esprit. En fait, il comprend une pléthore de légumes frais et savoureux dans un arc-en-ciel de couleurs, qui fournissent une vaste gamme de vitamines et de minéraux fantastiques. L'huile d'olive de bonne qualité est en fait une excellente source de graisses monoinsaturées hypocholestérolémiantes ; les céréales complètes fournissent des fibres vitales et des vitamines B; et un peu de protéines maigres aide à maintenir les cellules et à garder les gens satisfaits, que ce soit sous forme de viande, de poisson ou de légumineuses et de haricots qui rendent des plats simples tels que la ribollita si copieux et réconfortants.

Portions

Les Italiens mangent traditionnellement des portions plus petites que nos Britanniques comparativement énormes. Il est peu probable qu'un Italien s'assoie régulièrement devant une énorme montagne de pâtes trempées dans une sauce crémeuse et grasse - ils seraient beaucoup plus susceptibles de se glisser dans un bol plus petit et de l'accompagner - ou de le suivre - de délicieux légumes frais ou d'un salade, et peut-être un petit morceau de viande ou de poisson.

C'est quelque chose que Jamie a recréé dans ses restaurants italiens en proposant de plus petites portions de délicieux plats de pâtes afin que les convives puissent choisir un repas plus léger. Associez-les à une délicieuse salade ou à un accompagnement de légumes pour un repas qui vous laissera rassasié, mais confortable. Pourquoi ne pas essayer lors de votre prochaine visite?

Temps

Un repas italien traditionnel doit être un moment de détente apprécié en bonne compagnie, en famille ou entre amis.

Beaucoup d'entre nous ont une vie si occupée et mouvementée que la nourriture est souvent une réflexion après coup, la commodité devenant l'objectif principal du repas. Il n'est pas rare d'avaler des repas devant la télévision, ou à nos bureaux devant des écrans d'ordinateur.

Prendre du temps pendant les repas, cependant, nous permet d'enregistrer correctement quand nous avons assez mangé, donc nous sommes beaucoup moins susceptibles de trop manger - cela peut prendre environ 20 minutes pour que le cerveau traite et envoie des signaux au corps pour nous le faire savoir. étaient pleins. Ralentir vraiment et prendre votre temps lorsque vous mangez, et être attentif à savourer et à apprécier votre nourriture, non seulement rend le repas plus satisfaisant, mais signifie également que vous êtes beaucoup moins susceptible d'atteindre la boîte à biscuits plus tard !

Dans l'ensemble, la nourriture en Italie a tendance à être plus simple, faite maison, plutôt que les aliments préparés transformés qui remplissent si souvent nos réfrigérateurs. Les enfants sont encouragés à aider à la préparation des repas afin de maintenir les compétences et les traditions culinaires en vie, et de transmettre les connaissances à la prochaine génération.

Où que vous soyez dans le monde, prenez une feuille du livre des Italiens ce week-end : amenez les enfants dans la cuisine pour vous aider à préparer un délicieux repas simple, et passez du temps à le savourer en compagnie de vos personnes préférées.

Si vous êtes à court d'idées, pourquoi ne pas jeter un œil à notre collection de recettes et d'idées italiennes, ou rendez-vous chez un Jamie's Italian près de chez vous pour déguster des plats fantastiques inspirés du meilleur de la cuisine italienne.

Vive l'Italie !


La vie secrète de la ciabatta

Donc, vous y êtes - Sicile, 1860, vers l'heure du déjeuner. Garibaldi forge héroïquement une démocratie moderne à partir de sang, de poudre à canon et d'acier, mais vous commencez à avoir un petit creux. Sod le Risorgimento, qu'est-ce qu'il y a dans la corbeille à pain ? Ou retournez plus loin, dans un humble village toscan vers 1480, à l'heure du thé. Alors que la peinture sèche sur les chefs-d'œuvre de la Renaissance tout autour, vous vous rendez à l'osteria locale pour une bouchée rapide et un flacon de Chianti. Et tu manges quoi ? Des plats campagnards copieux, honnêtes, bien sûr du fromage de chèvre, peut-être du jambon sec, probablement quelques olives noires - le tout, sans aucun doute, accompagné d'une généreuse galette de ciabatta dorée - fierté d'une paysannerie séchée au soleil, simple et folklorique aliment de base des tables italiennes depuis que les Wisigoths ont saccagé Rome. Eh bien, peut-être pas.

Comme dans la vie, ainsi dans le domaine du pain : tout n'est pas ce qu'il paraît. Car l'ascendance d'au moins une forme de ciabatta - le long pain plat et d'aspect rustique qui tire son nom du mot italien pour la pantoufle à laquelle il est censé ressembler - ne remonte pas à l'époque de la chapelle Sixtine, mais à l'époque du Spandau Ballet. Bref, l'âme du pain vendu en Grande-Bretagne pourrait bien être à fond des années 1980.

Depuis 1985, lorsque Marks & Spencer a présenté la ciabatta aux acheteurs britanniques, nous en mangeons de plus en plus. Lancé pour capitaliser sur notre goût en évolution rapide pour la cuisine rurale méditerranéenne, le pain est rapidement devenu la fierté de la mère des classes bavardes. Au moment où Nessun Dorma a sonné depuis Italia '90, c'était l'un des aliments « exotiques » les plus populaires. Aujourd'hui, il fait partie intégrante du répertoire de boulangerie britannique et peut être trouvé, sous une forme ou une autre, partout, des grandes chaînes de supermarchés aux bars debout.

À première vue, ce succès est un peu étrange. Il suffit de regarder la chose. Pour commencer, c'est une forme ridicule. Il est inutile de le trancher comme vous le feriez, disons, un pain d'étain pour un sandwich - une paire de tranches de pain résultantes offrirait peu d'abri pour votre bacon ou votre cheddar, et la plupart des garnitures s'effondreraient sauvagement sur les franges. Pourtant, trancher horizontalement peut être une entreprise risquée, nécessitant des compétences avancées au couteau pour conserver le haut des doigts. Et puis il y a le nom. Si c'est la forme d'une pantoufle, alors le bœuf wellington est quelque chose que vous mettez sur vos pieds quand il fait boueux dehors. Alors pourquoi l'achetons-nous ? Une partie de la réponse réside dans l'histoire d'amour de la Grande-Bretagne avec la cuisine italienne de notre île humide et grasse, le régime méditerranéen signifie pureté, santé et, surtout, tradition culinaire. Pour les acheteurs britanniques, l'Italie est composée de tomates séchées au soleil, de pesto rouge et de lollo rosso - sauf que ce n'est pas le cas, car vous êtes aussi susceptible de trouver un Italien en train de manger l'un d'entre eux qu'un Ukrainien qui mange du poulet kiev. Il y a donc la ciabatta, partout sur notre terre, jaillissant de paniers en osier ethniques et habillée d'olives et d'herbes comme si elle venait d'être livrée par un Ombrien saupoudré de farine sur un vélo. Comment en sommes-nous arrivés à cet état de fait ? Armé de la simple épée de la vérité, le Gardien a suivi l'odeur de la cuisson du pain. C'était un voyage qui a rapidement basculé dans la géo-économie d'après-guerre, le nationalisme endémique et a conduit, finalement, à entrer en contact avec Mr Big de l'industrie mondiale de la ciabatta.

Juillet 1982. Israël envahit le Liban, la Grande-Bretagne déclare la fin des hostilités dans les Malouines et, dans un moulin à Adria, une ville près de Venise, un petit groupe d'experts de la farine parlent de pâte. L'un d'eux, Arnaldo Cavallari, un meunier d'une quarantaine d'années, est particulièrement excité. Pendant des années, Rome n'a pu qu'observer, horrifiée, les importations à grande échelle de baguettes de France menaçant de monopoliser le lucratif marché des sandwichs en Italie. Il était temps de riposter avec un produit tout aussi viable commercialement. Après des semaines passées à tester de nouveaux mélanges de pâte et de nouveaux temps de cuisson, à raffiner et adapter des pains régionaux existants et à utiliser sa propre farine riche en minéraux et en gluten, Cavallari a proposé le propre pain de collation italien. Il l'a appelé Ciabatta Polesano. Il a été salué comme le pain qui a sauvé l'Italie et a secoué le monde du sandwich.

« J'ai inventé la nouvelle ciabatta », dit Cavallari haut et fort. «J'ai utilisé une pâte très molle et humide, avec beaucoup d'eau - très aqueuse. C'est le meilleur pain, bien sûr. Tous mes pains sont faits avec des choses naturelles, donc ça a bon goût. Je touche le ciel, je suis si heureux qu'il soit si bon, qu'il ait si bien marché partout. Mais quand je l'ai inventé, je l'ai regardé et j'ai pensé : « Comment puis-je l'appeler ? Puis j'ai pensé que c'était semblable à une pantoufle, alors j'ai pensé 'ciabatta'. Pour le droit d'auteur, j'ai enregistré le nom ciabatta avec Polesano, le nom de la région où je travaille. En 1989, j'ai enregistré le nom « Ciabatta Italiana ». C'est le meilleur pain. L'entreprise de Cavallari, Molini Adriesi, autorise désormais la production de sa ciabatta dans 11 pays. Cependant, selon au moins un chef italien basé à Londres, un pain appelé ciabatta existe depuis des générations. "Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent", dit Cavallari. « Quelqu'un pourrait dire qu'il se souvient d'en avoir mangé dans les années 40, mais il doit en apporter la preuve. Il n'est pas question que cette recette ait existé auparavant. Armé d'une nouvelle recette de ciabatta et salué par certains comme le sauveur de l'industrie du pain italienne, Cavallari a commencé à prêcher le message. Il le fait toujours. "Ma ciabatta a le goût d'un pain à l'ancienne", s'est-il enthousiasmé sur la ligne téléphonique de son quartier général à haute teneur en fibres. «Cela rappelle aux gens les pains plus anciens, ceux qui étaient fabriqués avec des ingrédients naturels, sans produits chimiques. Le mercredi après-midi, je donne un cours de ciabatta, pour les personnes qui veulent en savoir plus. Ils l'essayent frais et disent : « Mamma Mia, c'est bon ! » En Grande-Bretagne, la ciabatta est presque universellement fabriquée à l'échelle industrielle, principalement par une poignée de grandes boulangeries qui approvisionnent également les supermarchés en autres pains italiens et non italiens. Cela ne veut pas dire que la production de masse n'est pas bonne - c'est juste, eh bien, la production de masse.

Il est temps de chercher Dan Lepard, consultant chez Baker & Spice à Kensington - une boulangerie-boutique compacte qui fabrique certains des meilleurs pains de Londres. Au cours des dernières années, Lepard, 34 ans, est devenu le fournisseur de pain le plus apprécié des restaurants haut de gamme tels que St John, Mezzo, le River Cafe, Le Gavroche et Zafferano. Il est également devenu critique à l'égard de la production de pain à l'échelle industrielle et de l'influence de la boulangerie britannique sur notre alimentation. Que fait-il de la ciabatta, un pain neuf se faisant passer pour un ancien qui est neuf ? "Tous les pains utiles - ceux conçus pour être fourrés - sont récents", explique Lepard. «Ils sont apparus au cours des 50 dernières années. Mais il n'y a rien de mal à cela, à l'invention. C'est bien d'expérimenter. Granary, par exemple, était un nom de marque. Très bien, c'est un pain merveilleux, mais il a été inventé. En Italie, ils voulaient un pain à garnir, mais cela ne faisait pas partie de leur tradition. Alors ils en ont fait un. Ici, ils annoncent qu'une ciabatta est faite avec de l'huile d'olive extra vierge. Avez-vous besoin d'huile d'olive extra-vierge dedans? Non, mais cela l'aide à vendre en Grande-Bretagne, et cela augmente également le prix.' De tous les aliments, dit Lepard, aucun n'est aussi enveloppé dans une fausse histoire et un bunkum général que le pain. « Les boulangers aiment le mythe. Par exemple, il y a le mythe de la génération, celui d'être un boulanger de longue date. Mais ce n'est pas parce que vous êtes un boulanger de 11e génération que vous êtes bon. Ou, au tournant du siècle, c'était le cas où un Français pouvait simplement se présenter à Londres et s'offrir comme « expert boulanger » français et il se verrait confier un emploi sur cette base. Mais alors, il deviendrait un foutoir. En bas chez Baker & Spice, le four victorien est allumé et brille bien. Lepard a été occupé. Un grand plateau contenant une plaque plate de pâte ciabatta humide et pâle attend d'être cuit. Ses trous caractéristiques se sont formés et toute la construction est ondulante. Alors, un pain haut de gamme dont les composants clés sont l'eau et les trous est en train de devenir un favori de la boulangerie ? - sûrement pas. Lorsque la jauge de température atteint 550 degrés, une fine pulvérisation d'eau est libérée dans le four. À travers un judas, l'intérieur ressemble à un enfer tropical. La trappe de fer est relevée, les malheureux proto-ciabatti sont poussés à 2 m, et la trappe s'abaisse d'un coup sec. Vingt minutes plus tard, les aliments entièrement formés sont retirés du feu.

Ils sont allés en gris crémeux et tombants et carrés, ils sont sortis dorés et croustillants et en forme de nœud papillon. Et ils ont le goût des meilleurs que vous puissiez acheter. «Pour environ 10 £, vous pouvez obtenir un excellent pain et un très bon vin», réfléchit Lepard. «Et quand c'est si bon, c'est un repas fantastique en soi. Il n'a besoin de rien avec. Assez, mais alors, la ciabatta mince, croustillante et étrangement empilable est, avouons-le, à peine un pain du tout. Et c'est là le vrai secret de son succès : c'est le pain parfait pour ceux qui n'aiment pas le pain, et un pain attachant et imparfait pour ceux qui l'aiment.


19 recettes italiennes copieuses qui sont bien plus saines que ce que vous obtenez dans les restaurants

Il n'y a jamais vraiment de mauvais moment pour la cuisine italienne. Que vous planifiez une soirée de rendez-vous chic, que vous ayez besoin d'une cuisine qui plaira à tout le monde pour un dîner de groupe ou que vous vouliez simplement une tranche de pizza décontractée, vous pouvez compter sur l'italien comme un pari assez sûr et satisfaisant.

Cela dit, nous n'allons pas vous mentir - une grande partie de la nourriture dans les restaurants américano-italiens de nos jours peut vous donner l'impression qu'il y a un énorme rocher dans l'estomac, grâce à être riche en glucides, trempé dans de riches produits laitiers, et souvent assez charnu.

Mais il ne doit pas en être ainsi. De l'aubergine au parmesan au risotto, ces recettes reprennent certains des éléments de menu les plus courants dans les restaurants et leur donnent une touche plus saine. Bon appétit !

1. Boules de riz italiennes cuites au four avec sauce marinara crémeuse

Étant donné qu'elles sont généralement frites et remplies de fromage, rien dans les boules d'arancini traditionnelles n'est aussi sain (ou végétalien). Ils sont appétissants, cependant, il est donc indispensable de les recréer. Cette recette utilise de la levure nutritionnelle pour le facteur fromage et cuit les boules pour les garder pratiquement sans huile. Qu'est-ce qui pourrait les rendre encore meilleurs ? Une trempette marinara, rendue crémeuse avec l'ajout de tahini pour garder le tout sans produits laitiers.

2. Soupe minestrone saine et facile

La soupe minestrone dans les restaurants contient généralement des macaronis tubulaires ou en coquille, mais quand c'est votre cuisine, c'est votre choix - pourquoi ne pas changer les choses avec des spaghettis sans gluten déchirés en lanières plus courtes ? De plus, alors que la plupart des versions de cette soupe contiennent une tonne d'ingrédients, celle-ci adopte l'approche « moins c'est plus » et s'appuie sur moins de 10 composants principaux pour créer une soupe végétarienne bien assaisonnée et très copieuse.

3. Salade Caprese hachée

Le roi de toutes les salades italiennes est aussi probablement l'une des plus simples et des plus satisfaisantes. Dans les restaurants, vous le trouverez présenté sous forme de tranches épaisses de tomate et de mozzarella, avec des feuilles de basilic entre les deux et un filet de balsamique sur le dessus. Cette version le sert légèrement différemment, avec des tomates cerises, des boulettes de fromage, des herbes hachées et une réduction de balsamique, le tout mélangé dans un bol. Rassurez-vous, cette façon est tout aussi bonne, sinon meilleure.

4. Soupe aux pâtes fagioli sans gluten

Cette soupe de pâtes et de haricots peut généralement être considérée comme une entrée saine dans la plupart des restaurants italiens, mais la faire à la maison garantit un contrôle de qualité sur chaque ingrédient. Cette recette utilise des légumes frais et des haricots en conserve, tout en optant pour des pâtes sans gluten et en remplaçant le bacon par du bœuf haché pour en faire un plat plus copieux.

5. Soupe de mariage italienne plus saine

Les blancs d'œufs, l'avoine au lieu de la chapelure blanche et le poulet haché maigre au lieu du bœuf pour les boulettes de viande rendent cette soupe de mariage italienne beaucoup plus légère que le type ordinaire, tandis que le couscous perlé au lieu des pâtes change simplement les textures. De plus, alors que la plupart des soupes de mariage utilisent les épinards ou la scarole comme vert de choix, celle-ci opte pour le chou frisé pour une bouchée plus moelleuse et des tonnes de vitamines.

6. Copiez la salade du jardin aux olives

Peu de restaurants sont mémorables pour leurs salades, mais le tas de légumes garnis de chapelure et de fromage d'Olive Garden arrosés de vinaigrette crémeuse est imbattable. Bien que cette recette soit très fidèle aux ingrédients de la salade (jusqu'aux olives noires et aux poivrons pepperoncini), elle adopte une approche un peu plus saine de la vinaigrette, avec une option de yogourt grec au lieu de mayo et probablement moins de sucre.

7. Salade d'antipasto plus légère

Dans les restaurants, les salades d'antipasto ressemblent plus à des bols de viande hachée et de fromage avec quelques poivrons ajoutés. Pas celui-ci. Avec de la romaine, des tomates cerises, des cœurs d'artichauts, des poivrons rôtis et des champignons, les légumes sont les vedettes ici. Ne vous inquiétez pas, cependant : le provolone, le jambon et le salami font certainement sentir leur présence, mais un peu de chacun va plus loin que vous ne le pensez.

8. Penne Rosa

Bien sûr, Noodles and Company n'est pas la quintessence de la cuisine italienne authentique, mais il est indéniable que son plat de penne rosa est le genre de repas incroyablement crémeux et riche en glucides dans lequel vous voulez vous planter. Avant de le faire, préparez cette version imitatrice, qui utilise du yogourt grec au lieu de la crème, des pâtes de blé entier et beaucoup d'épinards frais pour plus de fibres. Très bien, maintenant vous pouvez planter le visage.

9. Bolognaise saine

Cette recette bolognaise remplie de légumes est remarquable pour offrir judicieusement plusieurs façons de profiter de cet aliment de base du restaurant italien sans compromettre vos choix alimentaires. Besoin de faire Paléo ? Servez-le sur des nouilles de courgettes. Optez pour des pâtes sans gluten si vous le souhaitez. Pas un mangeur de viande ? Une boîte de lentilles remplace parfaitement le bœuf ou le poulet. Peu importe comment vous choisissez de le manger, vous ne vous tromperez pas.

10. Lasagnes faciles et saines

Des gouttes de fromage. Une garniture charnue. Feuilles épaisses de pâtes à la farine raffinée. Comment pourriez-vous éventuellement sanctifier les lasagnes décadentes? Pour commencer, superposez beaucoup de légumes tranchés entre les autres ingrédients. Ensuite, remplacez la ricotta par du fromage cottage. Avec juste ces deux ajustements simples, vous pouvez transformer ce favori du restaurant en un repas que vous n'avez pas à économiser pour des occasions spéciales.

11. Pizza à croûte mince de Copycat Domino

Laissez ce menu à emporter dans le tiroir. Au lieu de cela, vous pouvez étaler une pâte à pizza, superposer les garnitures et cuire le tout en seulement 20 minutes ! Vous ne le croyez pas ? Essayez-le par vous-même et dites-nous comment cela a fonctionné entre les bouchées de croûte mince et croustillante, de sauce tomate juteuse et de fromage gluant.

12. Aubergine Parmesan facile

L'aubergine absorbe l'huile comme une éponge, ce qui signifie que la faire frire, comme on le fait pour l'aubergine ordinaire de Parm, revient essentiellement à manger des gorgées de graisse supplémentaire qui peuvent vous laisser alourdi et nauséeux (et c'est avant que le fromage ne soit ajouté!) . Pour des résultats tout aussi délicieux mais sans le coma alimentaire, cette recette fait griller les tranches d'aubergine sans les paner, utilise de fines tranches de fromage au lieu de couches entières et opte pour une garniture de chapelure légère.

13. Spaghettis italiens sains à la carbonara

Avec du fromage, des œufs, du bacon et des pâtes - et parfois même de la crème - les pâtes carbonara sont essentiellement le plat qui a inspiré cet article. Donnez-lui une cure de jouvence avec du bacon de dinde, moins de fromage et des pâtes de blé entier sans perdre la sauce tueuse créée par le jaune d'œuf. De rien.

14. Risotto à la milanaise

Vous ne pensez peut-être pas à un risotto luxueux comme le type de repas que vous pouvez cuisiner à la maison, mais non seulement c'est possible, mais c'est aussi un effort rapide de 20 minutes ! Avec une pincée de safran, un trait de vin blanc et juste assez de beurre et de fromage, il contient tous les ingrédients dont il a besoin pour atteindre la qualité d'un restaurant sans presque autant de richesse.


Recettes

Si vous recherchez de superbes recettes italiennes qui apporteront le goût authentique de l'Italie au cœur de votre maison, il est difficile de battre la cuisine inspirante de Gino D'Acampo, le chef italien le plus populaire du Royaume-Uni.

Les recettes italiennes de Gino sont un véritable hommage au pays de sa naissance - c'est la cuisine italienne à la maison comme il se doit, en utilisant de délicieux ingrédients frais et avec la simplicité de préparation à la base.

Gino rend l'art de la cuisine simple et réalisable, vous permettant de créer une cuisine italienne alléchante qui regorge toujours de saveurs.

Que vous ayez envie d'une collation légère ou de l'une des soupes riches et copieuses de Gino - ou peut-être Salsicce et Lenticchie (la version italienne de bangers 'n' mash !), vous trouverez tout ce dont vous avez besoin ici.

Et si vous recherchez l'expérience italienne complète, c'est ici que vous trouverez une vaste gamme d'idées pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Parcourez simplement les recettes de Gino et cuisinez à la vraie manière italienne !

Vous pouvez rechercher par catégorie, type de plat, ingrédient principal et par nom de recette. Vos choix incluent des antipasti, des entrées, des soupes, des plats principaux, des accompagnements et des desserts. être facile à suivre et vous garantira le succès dans l'assiette.

Alors qu'est-ce que tu attends? Allons dans la cuisine et commençons à cuisiner fantastique nourriture à la manière de Gino !


Livres sur le régime méditerranéen

Le nouveau livre de cuisine du régime méditerranéen par Nancy Harmon Jenkins
Prêt à augmenter votre mise sur la mer Égée ? Le livre de cuisine de style méditerranéen récemment révisé et mis à jour de Jenkins&apos parvient à rendre une cuisine déjà délicieuse encore plus, avec 250 recettes allant des tapas espagnoles au tajine marocain.

Le régime méditerranéen de Marissa Cloutier et Eve Adamson
Cloutier, une diététiste professionnelle, simplifie les choses en se concentrant sur des aliments frais et sains non transformés, préparés simplement. Cette version simple des principes de base est moins un programme de perte de poids qu'une cure de jouvence (qui peut également vous aider à perdre du poids).


À moins que vous n'ayez vécu sous un rocher (ou que vous ne vous souciez tout simplement pas de votre alimentation), vous avez probablement entendu parler des zones bleues - des régions du monde où l'espérance de vie est beaucoup plus élevée en raison d'un certain nombre de facteurs critiques. L'auteur à succès du New York Times, Dan Buettner, écrit sur les zones bleues depuis près de deux décennies et vient de publier un livre, The Blue Zones Kitchen: 100 Recipes to Live to 100 qui relate les régimes alimentaires et les modes de vie des habitants de la zone bleue, et comment vous peut augmenter votre espérance de vie à la maison.

« Mon expertise particulière est de trouver des populations statistiquement superlatives, puis de rétro-concevoir ce qu'elles ont à nous apprendre. Pour les zones bleues, c'est la longévité. Tout est basé sur des données et des preuves. Et voici le ah-ha contre-intuitif. C'est que les gens dans les zones bleues ne font rien de spécial et n'ont pas de gènes spéciaux. Ce qu'ils ont, c'est un environnement qui rend le choix sain inévitable. C'est la réponse de 64 000 $ à la question de savoir comment garder les Américains en bonne santé », a déclaré Buettner.

Buettner concentre une grande partie de ses recherches et une section entière du livre sur la Sardaigne, en Italie, en particulier six villages d'altitude d'Artzana, Baunei, Villagrande, Seulo, Urzulei et Talana, qui sont tous spécialisés dans les plats de longévité tels que les soupes minestrone contenant des acides aminés sains. -des friandises chargées d'acide comme des haricots, des légumes et de fortes doses de fibres. « Presque chacun de ces villages a un minestrone, et nous avons tendance à avoir une idée assez statique de ce qu'est un minestrone, mais la recette change considérablement d'un endroit à l'autre. Ces minestrones sont généralement consommées au déjeuner et les restes pour le dîner et la plupart d'entre eux sont des cocktails absolus de longévité. Avec des haricots et de l'orge ou une sorte de pâtes, vous obtenez une protéine beaucoup plus saine que celle d'un steak par exemple », explique Buettner.

Dans son livre, Buettner expose de nombreuses choses à faire et à ne pas faire pour les régimes de longévité et a une ligne directrice utile pour vous mettre sur la voie de la longévité. « L'une des grandes révélations de l'écriture de ce livre, et la science fait un bond en avant dans ce domaine, est que l'extrémité de notre tube digestif appelée microbiome contient environ 100 000 milliards de bactéries qui, lorsqu'elles sont nourries correctement, produisent ces chaînes courtes. acides gras qui régulent l'inflammation, la fonction immunitaire et même votre humeur. Et la seule chose que ces 100 000 milliards de bactéries mangent, ce sont les fibres. Donc, si vous les affamez comme si vous mangez des hamburgers, des frites, des chips et des sodas, vous ne produisez pas ces acides gras à chaîne courte. D'un autre côté, si vous mangez un minestrone sarde, avec plusieurs souches de fibres, une des haricots, une de l'ail, une des légumes crucifères, c'est une émeute de délices et de nourriture pour votre microbiome qui pourrait expliquent très bien la longévité en Sardaigne.

D'autres conseils du livre de Buettner incluent le retrait de la viande, la réduction du poisson, la réduction des produits laitiers, la réduction du sucre et la consommation de beaucoup de haricots et de noix. « Mangez de la viande moins de cinq fois par mois – aucune si vous pouvez le faire. Le poisson n'est pas non plus une partie importante du régime de la zone bleue sarde. Ils mangent environ une tasse de haricots par jour. Si vous pouvez manger une tasse de haricots par jour, cela vaut probablement environ quatre ans d'espérance de vie », explique Buettner.

Même si les régimes des zones bleues peuvent sembler monotones, Buettner explique que rendre le délicieux monotone est la clé pour bien manger. Cela et une bonne dose de vin rouge sarde Cannonau. "Il n'y a vraiment qu'une vingtaine d'ingrédients que ces Sardes utilisent encore et encore, et ce que ces Sardes ont, c'est ce génie qui a évolué au fil des générations successives de vieilles dames pour la plupart qui prennent ces ingrédients simples et leur donnent un bon goût. Quant au vin, en général, un à deux verres par jour diminue plus votre mortalité que de ne pas boire du tout.

Plus précisément, Cannonau ou Bolvale sarde, qui ont certains des niveaux les plus élevés de procyanidines. Ces composés sont un antioxydant qui réduit l'inflammation de l'endothélium. En d'autres termes, il calme l'intérieur de nos artères, ce qui réduit le risque de développer des plaques et éventuellement des crises cardiaques. Et quelques verres de vin Cannonau de haute qualité protègent probablement le cœur. »

En bout de ligne, selon Buettner (et la science), si vous « … acceptez un régime complet à base de plantes, vous vivrez plus longtemps. La prochaine étape est d'apprendre comment le rendre bon pour vous. Heureusement, Buettner a un livre entier de 100 recettes pour nous guider tout au long du chemin.


Les secrets du régime méditerranéen. Est-ce que [seulement] l'huile d'olive est importante ?

L'alimentation joue un rôle clé dans le maintien et le fonctionnement optimal des cellules immunitaires. Le régime alimentaire méditerranéen est un exemple de choix de vie prudent et scientifiquement accepté pour aider à préserver la santé humaine en protégeant contre les grandes maladies chroniques et inflammatoires. Les régimes méditerranéens (MedDiets) sont généralement riches en fruits, légumes et salades, pain et céréales complètes, pommes de terre, légumineuses/haricots, noix et graines. Leur caractéristique centrale commune est l'utilisation de l'huile d'olive comme principale source de graisse. Les bienfaits pour la santé attribués à l'huile d'olive sont spécifiquement liés à la consommation d'huile d'olive extra vierge (EVOO) avec sa haute qualité nutritionnelle et ses multiples effets positifs sur la santé. Dans l'ensemble, MedDiets a des effets directs (acides gras mono-insaturés (AGMI), tocophérols, polyphénols) et indirects (faible teneur en graisses saturées, acide linoléique/alpha linolénique bien équilibré) sur le système immunitaire et les réponses inflammatoires. Dans le présent article, nous résumons les connaissances actuelles sur l'effet de l'huile d'olive en soi et des MedDiets en général sur les maladies à médiation immunitaire et inflammatoires, telles que les maladies coronariennes (CHD) / les maladies cardiovasculaires (MCV), l'obésité, le diabète de type 2 , le cancer, l'asthme et les allergies.

Mots clés: CHD/CVD allergie cancer aliments frais inflammation syndrome métabolique acides gras mono-insaturés obésité huile d'olive traditionnelle.

Déclaration de conflit d'intérêts

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêt.

Les figures

La pyramide du régime méditerranéen avec…

La pyramide du régime méditerranéen avec l'huile d'olive comme source importante de graisse nutritionnelle.…

L'influence en plusieurs étapes de la…

L'influence en plusieurs étapes du régime méditerranéen (MedDiet) sur le système immunitaire et…


1) Aliments frais—Les Italiens préparent généralement les aliments à la main au lieu d'acheter des produits préemballés chargés de conservateurs et de sucre. Ils mangent beaucoup de fruits frais, de légumes, de haricots, de grains entiers, de produits laitiers, de poisson et d'huile d'olive extra vierge. Les recettes sont simples et ne nécessitent pas de charges de condiments caloriques comme la mayonnaise.

2) Sauces, pesto et vinaigrettes—Les sauces sont faites à la main avec seulement quelques ingrédients entiers. Les tomates et le basilic sont cueillis dans le potager pour faire de la sauce tomate et du pesto. Alternativement, si vous n'avez pas de jardin, les marchés et les supermarchés proposent des produits extrêmement frais qui indiquent souvent même le lieu d'origine de nombreux produits proviennent d'agriculteurs locaux. Les vinaigrettes se composent uniquement d'huile d'olive extra vierge saine et de vinaigre balsamique. La viande est généralement consommée seule ou avec un filet de vinaigre balsamique. Pensez à toutes les calories que les Italiens économisent en ne remplissant pas leurs salades de vinaigrette ranch, mille îles ou au fromage bleu ou en trempant leur viande dans des montagnes de sauce barbecue ?

3) Collations—Les collations en milieu de matinée ou en milieu d'après-midi consistent généralement en un yogourt, des noix ou un fruit.

4) Boissons sucrées—Le coca cola et les boissons similaires sont généralement consommés lors d'occasions spéciales. Les Italiens boivent du vin et de l'eau naturelle ou gazeuse aux repas.

5) Quantité-Les plats italiens ne sont en aucun cas de maigres portions, cependant, ils ne sont pas exagérés et de grande taille comme on en trouve souvent dans les États-Unis ou dans les restaurants avec des buffets à volonté.

6) Quantité vs. l'heure du repas—En règle générale, les Italiens mangent des sucreries pour le petit-déjeuner, un déjeuner copieux et varié et un dîner léger. Cela donne à leur corps du carburant pour toute la journée et ils en brûlent lentement et régulièrement la plus grande partie le soir. Logique. Je ne sais pas pourquoi aux États-Unis, c'est l'inverse et nous allons souvent nous coucher avec un ventre plein de nourriture.

7) Marcher—Les Italiens ont une tradition de "passeggiata" ou "promenade" après les repas, ce qui facilite la digestion.

Voilà, 7 secrets diététiques italiens pour un mode de vie plus sain. Ces 7 secrets ne sont pas du tout difficiles à intégrer dans votre vie quotidienne. Il suffit de faire preuve de volonté et de détermination pour défaire certaines des habitudes auxquelles vous vous êtes peut-être habitué.

De chaque culture, nous pouvons apprendre quelque chose de nouveau qui peut nous aider vivre mieux. Et, dans ce cas, le style d'alimentation sain de l'Italie peut être une source d'inspiration pour nous tous pour modifier notre façon de penser à la consommation de nourriture. N'oubliez pas que ce que nous mettons dans notre corps affecte la façon dont nous nous sentons. Si nous nous sentons bien, nous sommes heureux. Si nous sommes heureux, nous sommes plus productifs. Si nous sommes productifs, nous sommes motivés à vivre pleinement. Tout cela, juste en mangeant mieux.


Le régime méditerranéen

Régime méditerranéen : huile d'olive

Les Nouvelles américaines et rapport mondial ont récemment annoncé que le diète méditerranéenne est le meilleur régime pour l'année 2019. Le rapport lui a également décerné la première place dans une série de sous-catégories, y compris le meilleur régime pour une alimentation saine, le meilleur régime à base de plantes, le meilleur régime pour le diabète et le régime le plus facile à suivre, comme indiqué par CNN.

L'UNESCO et la Diète Méditerranéenne en Italie :

Que le régime méditerranéen soit spécial n'est pas surprenant : au final, il a fait partie de la Patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO depuis 2013.

Lisez la suite pour comprendre pourquoi la nourriture méditerranéenne est considérée comme si bonne pour votre santé, comment elle se compare à la cuisine américaine traditionnelle et pourquoi manger méditerranéen est plus qu'un régime, c'est un véritable mode de vie.

Régime méditerranéen en Italie

cuisine italienne est un mediterranean type of cuisine. This article will give you some information about the basics of healthy Mediterranean cooking, as well as provide a comparison with a typical American diet.

Before beginning, you must consider one thing: a Mediterranean diet is not only Italian, as it is typical of the entire basin of the Mediterranean Sea. As a consequence, it embraces the cuisines of places as far as Spain and Israel, Syria and Greece, North Africa and Italy. Because of this variety, both cultural and geographical, Mediterranean cuisine can be quite different from one area to another: for instance, in Italy we like to use pasta as the basis for our main meals, and as main source of carbohydrates. In the Middle East, on the other hand, chickpeas and barley would be the staple of most dishes.

At the same time, there is a common substratum made of fresh ingredients, olive oil and particular food associations that join at the root the way people around the Mediterranean cook: there is a heavy reliance on complex carbohydrates, fresh vegetables and fruits, with an accent placed on fish consumption as opposed to meat, and the use of olive oil instead of butter as main form of condiment.

It is pretty clear how these characteristics make a typical Mediterranean diet very different from a Continental one (that of central and northern Europe), which revolves around red meat, potatoes and butter. On this particular note, it is interesting to mention the fact that Italy, especially in the north, does present recipes and culinary habits that can be very much considered “continental:” this is because of the presence of the Alps, and the fact that the climate of our northern regions is, at times, closer to that of central Europe than that of the south of the country.

The Mediterranean Diet: a Bit of History

If you think the Mediterranean diet is a recent invention of dieticians, you’d be mistaken. The food of the Mediterranean has been important to its societies since the inception of civilization. Favorable climate and the presence of the sea, which provided both food and an easy way to communicate and trade with other regions, helped and supported the birth and growth of society.

At the core of the way our forefathers ate (think of the Greeks, the Aegyptians, the Israelites and of course, the Romans) was the Mediterranean Triad. The triad was formed by three, essential elements: olives, cereals (barley and spelt more than wheat) and vine, as well as their products, oil, bread and wine. Supported by fish on the coast and dairy products in the hinterlands, this type of nutrition evolved throughout the centuries and became what is today known as Mediterranean cuisine.

The Mediterranean Diet and Health

According to the American Heart Association, a Mediterranean diet is characterized by:

  • Fruit
  • Des légumes
  • Nuts and seeds
  • Olive oil
  • Small amounts of dairy
  • Small amounts of fish and poultry
  • Very small amounts of red meat and eggs
  • Moderate amounts of wine

Always according to the American Heart Association, a Mediterranean diet may be high in fats.

Truth is, however, that the fats abounding in Mediterranean cuisine are monounsaturated and therefore healthy. If it is true that the Mediterraneans have become increasingly obese, it is also true that the real culprit is not the Mediterranean diet itself, but rather the increase in consumption of processed foods and sugars, a widespread phenomenon all around the world.

The Mayo Clinic seems to be better informed about it, and presents a typical Mediterranean diet as the perfect choice to keep our heart healthy.

That the Mediterraneans eat well, or at least better than others, is evident from the data collected by FAO, the Food and Agriculture Organization. According to it, Italians consume 140 kg of fruit and 180 kg of vegetable per capita a year. Americans, on the other hand, only consume 113 kg of fruit and 129 kg of vegetables, although the worst are the Brits with only 91 kg of fruit and 89 of vegetables consumed per capita in 12 months.

Fresh Fruit and Vegetables are the core of a Mediterranean Diet

Italian Food, the Mediterranean Diet and how we Interpret it in the US

When people talk to me about going to an Italian restaurant, they mention pizza or pasta (by the way, Alfredo sauce is unknown in Italy).

Only high end Italian restaurants in the United States offer a variety of vegetables. It is even rarer to find fruit being served as dessert.

Salad is often served with pre-packed dressings that Euro-Italians have never seen, and that cannot compare in quality and taste to a dash of fresh olive oil and mild vinegar. Some of these dressings are so high in fat that they eliminate the benefits of eating salads.

Italian-American cooking lacks the essentials of a good, old fashioned Mediterranean diet. Salads and vegetables are overwhelmed with sauces and cheese. And even Italian classics like eggplant parmigiana, are heavier in America, where the eggplant is usually deep fried and smothered with fatty cheese. Even pizza is cooked differently in the United States.

Mediterranean (Italian) and American Recipes: how do They Compare?

It is undeniable: the way Italian-Mediterranean cuisine is interpreted in the US differs greatly from its original, European counterpart. One of the best ways to really understand how much is to look at recipes. Check out what makes a typically American pasta sauce:

  • 3 TBSP of butter
  • 8 fluid ounces of heavy whipping cream
  • Salt to taste
  • 1 pinch of ground nutmeg
  • 1/4 cup grated Parmesan cheese
  • 1/4 cup grated Romano cheese
  • 1 jaune d'oeuf
  • 2 cuillères à soupe de parmesan râpé

This is a sauce heavy in fats, which makes it also hard digest.

On the other hand, an Italian, everyday pasta sauce would be prepared with ingredients like these:

  • fresh tomatoes
  • fresh garlic
  • fresh basil
  • Huile d'olive vierge extra
  • grated real parmesan

It’s easy to see how light this sauce is: made up with fresh ingredients, the almost totality of its fat content is that of the extra virgin olive oil. Parmesan is a very healthy type of cheese, rich in iron and other minerals and, unless you cover your pasta with it, it’ll only add healthy proteins and minerals to your meal.

Pizza and pasta do not have to be cooked like a Kamikaze’s last meal! Both can be quite healthy and any significant grease or fat can be avoided, if they are cooked properly.

Here is a simple recipe to make a perfect (and healthy) Italian tomato sauce

What Should We Eat if we Decide to Follow a Mediterranean Diet at Home?

If you want to try to follow a real Mediterranean diet, you could try to follow the suggestions given by Andrea Ghiselli et Lavinia Guffanti dans La dieta Mediterranea, The Mediterran Diet:

  • A brioche or croissant for breakfast – 1 slice of bread, Fette Biscottate, or cereals
  • A portion of fruit twice a day
  • A portion of vegetables twice a day
  • A portion of fish two or three times a week
  • Do not consume more than four eggs a week
  • Do not eat fast food
  • Eat legumes more than once a week
  • Eat pasta or rice three to five times a week
  • Use olive oil as dressing
  • Do not consume much alcohol
  • Eat less than 100g of meat a day.

What does it Take to Create an Authentic Mediterranean Diet in the USA?

Try eating pasta with a simple sauce made with fresh tomatoes, or tomatoes and clams (pasta alle vongole) or ragù sauce (ragù in Italy is not a brand, but a type of sauce made with meat and tomatoes). Avoid Alfredo sauce, and other cream and butter based sauces.

In Italy, cream-based pasta sauces have been out of style since the 1980s. Avoid bread sticks that come with American Pizza, fresh bread is healthier.

An Italian Breakfast

An Italian déjeuner is frugal: it usually consists of cappuccino or coffee and milk, with a cornetto (a type of croissant). This is often consumed on the go, at the café, just before getting to work. When having breakfast at home, Italians have coffee and milk and maybe one or two light cookies, or one or two slices of bread with jam and maybe some fresh fruit.

An Italian ‘prima colazione’, or breakfast.

Freshly squeezed orange juice is becoming more popular.

I have heard in the US that this type of breakfast is unhealthy, and that you should eat a decent sized energy breakfast to start out your day. This may have been true seventy years ago, when people would go work in the fields and a nutritious breakfast was vital. At that time, breakfast was a more conspicuous affair in Italy, too.

Today, if you sit down in an office for eight hours straight you may think twice about letting all the fat from a heavy breakfast of egg and bacon stick around your hips.

In the USA I have seen people eating eggs and steak for breakfast. A high fat breakfast is different from a high energy breakfast. Fat makes your body slow down, and takes longer to digest. Grains give high energy without all the excess fat. Each of us use a certain quantity of calories to stay alive, to regulate body temperature etc. If we take in more calories than we burn, then we get fat.

Cereal, toast and fruit are fine for breakfast, so the Italian breakfast is not so far off.

Collations

In Italy, snacks are usually a very light affair: coffee, cappuccino, maybe a cornetto, tramezzino or a pizzetta. Fresh fruit and yogurt are also very popular options.

Déjeuner

Lunch in Italy usually consist of a single dish, either pasta or meat and vegetables, plus some fruit and the ubiquituous coffee. For lunch, my mother either cooks pasta with tomato sauce or makes a salad. Sometimes she bakes fish in the oven with potatoes. She might make a light meat dish with a tossed salad or vegetables. All followed by fruit for dessert.

Dîner

In a modern working family, dinnertime has become the main meal of the day. Not eating too late, giving time to digest before going to bed is important. I usually cook a one-course dinner with salad or vegetables. Sometimes I make “pasta e fagioli” (pasta with navy beans) or a soup with fish and vegetables. During the weekend, I might have friends over and cook a two course meal like pasta or rice with meat or fish and salad or vegetables and fruit.

Boissons

According to a 2002 FAO study, “the high and increasing consumption of sugars and sweetened drinks by children in many countries is of alarming concern.” It has been estimated that a glass of sugar-sweetened drink per day increases the risk of becoming obese by 60%. Most of the evidence relates to carbonated drinks, but many fruit drinks and cordials are equally sugary, and may promote weight gain if consumed in large quantities. The evidence against high intake of sweetened drinks in promoting weight gain is considered moderately strong. Italians consume a limited amount of carbonated beverages and prefer mineral water to accompany their meals.

The Mediterranean Diet uses Olive Oil EVO instead of butter and and fresh ingredients

Unfortunately, the Italian diet is changing for the worse. According to new studies, in Italy kids are getting fatter. This is due to an increased intake of proteins and fatty foods, as well as to the fact that children tend to spend more and more time on front of the telly or playing videogames and have become sedentary.


Mediterranean Diet Recipes

Incorporate more fish, whole grains, plant-based proteins and olive oil into your routine with these healthy (and flavorful) Mediterranean diet-inspired recipes.

Relatif à:

Photo par : Matt Armendariz ©2013, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés.

Photo de : Matt Armendariz ©2014, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés

Photo By: Min Kwon ©2015, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés

Photo By: Kana Okada ©2010, Kana Okada

Photo par : Antonis Achilleos

Photo par : Antonis Achilleos

Photo par : Antonis Achilleos

Photo par : Antonis Achilleos

Classic Greek Salad

Broiled Salmon with Herb Mustard Glaze

Roasted Cauliflower Steaks with Raisin Relish

The relish is a bold, savory-sweet combo that works well with mild cauliflower, turning it into a flavorful side or vegetarian main.

Zucchini, Ricotta and Lemon Pizza

Lemon and chives on a pizza might sound strange, but it pairs perfectly with thin strips of zucchini and creamy ricotta. The tart citrus juice cuts through the rich cheese and provides just a hint of bright flavor with every bite.

Poivrons farcis à la grecque

Grilled Eggplant Dip

Bobby&rsquos Mediterranean-inspired appetizer does require a bit of time, but the end result is so worth it. He fires up the grill to get the eggplant tender and smoky, then purees it with tahini, olive oil, lemon and fresh spices to form a smooth and creamy dip. Serve with warm pita, lavash or fresh veggies for dipping.

Healthy Sicilian Cauliflower Rice

Studded with raisins, lemon zest and pine nuts, this fluffy pilaf makes a flavorful, high-fiber side for chicken, salmon and pork.

Chickpea Shawarma Pitas with Hummus-Dill Dressing

Covered in spices and roasted to crispy perfection, chickpeas are a natural swap in these Mediterranean-inspired shawarma pitas. For a "cook once, eat twice" approach, transform any leftovers into a chickpea shawarma salad: Layer the vegetables with roasted chickpeas and top it with dollops of hummus-dill dressing.

Vegetarian Arugula Chickpea Power Salad

The combination of fiber-packed, antioxidant-rich vegetables and fruit plus high-protein chickpeas and avocado makes this a well-balanced and satisfying salad. Spice up the mash with additional ingredients like mango, celery, cilantro or carrots, then enjoy it as a dip, sandwich filling or, in this case, a salad topper.

Salmon with Warm Tomato-Olive Salad

Brush salmon with an olive oil-honey-vinegar mixture and broil to create a crispy crust. Serve with two Mediterranean favorites tomatoes and olives on the side.

Turkey-Hummus Sliders

Cauliflower Couscous

Grilled Lamb Chops with Mint

Greek Salad

Greek Pizza with Pourable Crust

Yes, you really can make and bake homemade pizza crust in less than 30 minutes! The trick is whipping up a pourable crust. Toppings like roasted eggplant and bell peppers, feta, artichokes, mint and lemon put a Greek-style twist on a classic pizza crust.

Lemon Salmon with Lima Beans

Chicken with Tabbouleh

Fresh lemon, mint and parsley lend a bright flavor to Ina&rsquos tabbouleh salad. The dish only gets better the longer it sits, so feel free to prepare it in advance.

Citrus Marinated Olives

Olives, a key component of the Mediterranean diet, are made even more flavorful with the addition of freshly squeezed lemon and orange, plus garlic, thyme and spicy red pepper flakes.

Broccoli Rabe with Cherry Peppers

Mussels with Potatoes and Olives

Bulgur Salad

Bass Agrodolce with Spaghetti Squash and Mushrooms

Lentil-Stuffed Peppers

These peppers were inspired by a popular Mediterranean salad, filled with Israeli couscous, lentils, olives, herbs and plenty of feta. Loaded with fiber and plant-based protein, they are delicious and satisfying.

Spicy Escarole with Garlic

Mahi Mahi With Cauliflower

There&rsquos no shortage of flavor with this quick-and-healthy dinner. The cauliflower is cooked with almonds, raisins and fragrant coriander &ndash and finished with a bright pop of fresh lemon juice.

Artichokes Provencal

Eggplant with Yogurt and Dill

Healthy Braised Lentils with Kale

In the Mediterranean, meals rely heavily on plant-based recipes favoring legumes, whole grains and loads of fresh vegetables and fruits. This recipe fully embraces that philosophy, borrowing a few of the classic cooking techniques and ingredient combinations from the region--firm black lentils from France and olive oil-fried eggs from Spain. This recipe is super simple, yet hearty enough to satisfy even the most hard-core meat eaters in your family.


Courtesy of Olive Garden

The breadsticks aren't frozen. "For the people saying their breadsticks are frozen, their breadsticks are actually not frozen. They're kept in the dry storage, they're probably your safest best at Olive Garden," the former server said.

On Thursday, @spookyshanny seemed to react to the attention her post received: "I don't know why y'all are coming for me so hard, I didn't say sh*t about the breadsticks, and if you want to know about the chicken, the knife fights, the slugs, and everything else, just stay tuned."

Olive Garden's parent company, Darden Restaurants, did not respond to our request for comment.

Stay in-the-know on restaurant news by subscribing to our newsletter, and keep reading:


Voir la vidéo: Un petit village italien détiendrait le secret de longévité (Décembre 2021).